AccueilActualitéAlgérieRetraite : les modalités d'affiliation volontaire à la CNR de cette catégorie...

Retraite : les modalités d’affiliation volontaire à la CNR de cette catégorie d’Algériens publiées au JO

Algérie – Un décret exécutif publié dans le journal officiel a dévoilé les modalités d’affiliation, pour une catégorie d’Algériens, à la Caisse nationale des retraités (CNR). Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

D’après un décret exécutif publié dans le 69e numéro du JO, une nouvelle catégorie d’Algériens pourra prochainement bénéficier de l’affiliation à la Caisse nationale des retraités (CNR). Il s’agit en fait des Algériens expatriés à l’étranger. Cela s’inscrit dans le cadre de l’application des décisions du président de la République. Celles qui visent à la protection de la communauté nationale à l’étranger et des expatriés.

Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 16 novembre 2022. Comme on l’avait susmentionné, ledit décret fixe les conditions et modalités d’affiliation volontaire au système national de retraite. Cela concerne ceux qui exercent une activité professionnelle en dehors du territoire national. 

Cependant, cette activité doit être soumise au régime salarié ou assimilé-salarié. On notera dans ce sillage que la demande d’affiliation se fera à la demande des principaux concernés. Et ce, par le biais d’un formulaire établi par le ministère qui s’en charge. 

Voici les conditions et modalités d’affiliation au système de retraite 

Le même document a fait savoir que l’affilié doit être de nationalité algérienne et inscrit aux représentations diplomatiques et consulaires algériennes à l’étranger. D’ailleurs, l’intéressé ne doit pas dépasser les 55 ans au jour de l’affiliation. Par ailleurs, celui qui veut bénéficier de cet avantage est amené à verser chaque trimestre une cotisation à sa charge à la CNR.

Cependant, en cas de retard ou de non-paiement, une majoration pour retard sera appliquée. Celle-ci est, pour rappel, fixée à 15 % sur chaque cotisation. On précisera que si le principal concerné ne paie pas cette somme, il perdra, automatiquement, son droit à l’affiliation. En tout cas, il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes