AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Naïma Salhi lourdement condamnée par la justice

Algérie : Naïma Salhi lourdement condamnée par la justice

Algérie – La justice lève le voile sur le jugement de l’ancienne députée l’équité et de la proclamation (PEP), Naïma Salhi. Nous vous livrons, dans ce numéro du 17 novembre 2022, tous les détails à ce sujet. 

La justice d’Algérie prononce désormais son jugement à l’égard de l’ex-députée du Parti de l’équité et de la proclamation (PEP), Naïma Salhi. En effet, le juge du tribunal de Chéraga a prononcé une peine de six (06) mois de prison ferme. Il est à noter que ce jugement a vu le jour en ce mois de novembre.

Dans le détail, l’ex-députée a écopé cette peine suite à deux (02) affaires. Notamment des propos diffamatoires et dénonciation calomnieuse qu’elle a tenus contre le cadre en informatique au ministère de l’Intérieur, Mourad Amiri. Après divers reports, s’ouvre le procès dans lequel Amiri accuse Salhi d’avoir tenu des propos diffamatoires à son égard.

Il s’agit de ce qu’a révélé Algérie 360. S’ajoute un autre chef d’inculpation qui porte sur l’incitation à la haine. En sus de prononcer une lourde condamnation de deux (02) ans de prison ferme, l’inculpé devra acquitter une amende conséquente. Puisqu’elle doit payer une somme de 100.000 dinars, selon la source susmentionnée.

Naïma Salhi fait alourdir son dossier !    

Rappelons par ailleurs que le procès de Naïma Salhi s’était ouvert le mercredi 2 novembre 2022 au tribunal de Chéraga à Alger. Si elle est poursuivie pour inculpation d’incitation à la haine, Salhi a vu une seconde affaire s’ajouter à son dossier. Tout a commencé lors de la plaidoirie des avocats de la partie civile réclamant la requalification des faits.

Pour les avocats, les actes, pour lesquels Salhi est inculpée, tirent leur origine de la criminalité et non pas d’un délit. Ni une, ni deux, l’ex-députée à l’APN n’a pas hésité à qualifier les avocats de la partie civile de « Zouaves ». À cet effet, les avocats de la partie civile ont immédiatement déposé plainte contre Naïma Salhi, selon Algérie 360.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes