24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
mardi, 18 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieRegistre de commerce ambulant en Algérie : plus de 15.000 jeunes inscrits

Registre de commerce ambulant en Algérie : plus de 15.000 jeunes inscrits

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’introduction de la nouvelle formule du registre de commerce ambulant a permis l’inscription de plus de 15.000 jeunes. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de ce numéro du 9 février 2023.

C’est sur les ondes de la Radio Nationale que le directeur général du Centre national du registre de commerce, Mohamed Slimani, a révélé que plus de 15.000 jeunes se sont inscrits depuis la mise en place de la formule du registre ambulant en Algérie. Ces jeunes travaillent désormais dans 120 activités différentes. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Dans le détail, le responsable a expliqué que la procédure pour ouvrir un registre de commerce mobile a été simplifiée. Une simple copie de la carte d’identité de l’intéressé suffit à son enregistrement au sein des rangs des commerçants mobiles. Slimani a ainsi évoqué les nombreux avantages dont pourront bénéficier ces nouveaux inscrits.

- Publicité -

En effet, tout comme les commerçants disposant d’une adresse, les citoyens pratiquant une activité commerciale mobile auront accès à une couverture sociale. Ils auront aussi droit à une allocation de retraite. Le responsable a aussi indiqué que le Centre national du registre de commerce dispose d’une base de données numérisée et sécurisée. Ce qui donne la possibilité aux citoyens de s’enregistrer sans se déplacer.

Algérie : le commerce extérieur en progrès 

Par ailleurs, Slimani a évoqué les nombreux efforts fournis par ses services, qui travaillent à accélérer le rythme de création des registres de commerce, tout en mettant fin aux transactions liées à la création d’entreprises commerciales avant le mois de juin prochain. La numérisation des opérations jouera d’ailleurs un rôle important dans la mise en œuvre de ces mesures.

D’un autre côté, le directeur du CNRC s’est félicité du développement du secteur commercial en Algérie, qui s’opère depuis les trois (3) dernières années. Il a notamment évoqué le commerce extérieur et les exportations, qui ont dépassé les 6 milliards de dollars en 2022.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -