Ramadan 2021 en Algérie : Prix des produits alimentaires.. Les promesses de Rezig

Algérie – Alors que le mois sacré de ramadan 2021 avance à grands pas, les citoyens algériens ont pris l’habitude de voir les prix des produits alimentaires montés en flèche. Mais pour cette année, le ministère du Commerce aurait pris les mesures nécessaires pour éviter ça.

- Advertisement -

En effet, alors qu’il reste environ 7 semaines avant le début du mois de ramadan de 2021, l’Association des commerçants a rassuré les consommateurs algériens. Cela en assurant de la stabilité des prix et la disponibilité des produits alimentaires de première nécessité en Algérie pour le ramadan 2021.

Le ministère du Commerce se serait d’ailleurs activé pour approvisionner les marchés des produits alimentaires. Mais aussi de ceux ménagers et mobiliers. L’approvisionnement porte également sur divers produits essentiels. Ils doivent être disponibles lors de ce mois sacré.

Cette mesure, prise par le ministère du Commerce vise notamment à assurer la stabilité des prix. La disponibilité des produits est recherchée en soi. Toutefois, elle servira aussi à stabiliser les prix.

Rezig rencontre les acteurs dans le domaine

Kamel Rezig, le ministre du Commerce, a rencontré les représentants de plusieurs entreprises de production alimentaire. Il est également allé à la rencontre des représentant de l’APOCE. C’est-à-dire l’Association de protection et orientation du consommateur et son environnement.

Le responsable a en outre rencontré les représentants de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA). Tout ça dans l’optique de prendre les mesures nécessaires. L’objectif consiste à assurer l’approvisionnement de plusieurs marchés. On évoque, entre autres, celui des légumes, du lait, des fruits ou encore de la semoule. 

Ce que dit l’ANCA

Hadj Tahar Boulenouar, président de l’ANCA, s’est exprimé via un communiqué. La rédaction du quotidien arabophone El Mihwar a obtenu une copie du document. Selon Boulenouar, le ministère du Commerce a mis en place plusieurs protocoles de contrôle d’approvisionnement du marché des produits alimentaires. Ceux de première nécessité en l’occurrence.

Ce qui permettra notamment d’assurer au consommateur des produits de qualité, récoltés durant le premier semestre de l’année en cours. Le dirigeant de l’organisme associatif a ajouté autre chose. Il a expliqué que les stocks de produits alimentaires et agricoles suffisent largement pour répondre à la demande des Algériens.

Elle découvrira donc, d’après toujours lui, les besoins de citoyens lors du mois de ramadan. Le responsable a ensuite annoncé un élément supplémentaire. Il a révélé que le même département allait prendre les mesures nécessaires pour permettre la vente à bas prix de produits alimentaires. Celle de produits ménagers et mobiliers aussi. En plus de la vente de vêtements.

| Lire aussi : Ramadan 2021 en Algérie : La prière de Tarawih va être maintenue ?

Ces mesure visent à soutenir le consommateur et augmenter son pouvoir d’achat. Pour rappel, le Conseil national autonome des imams et fonctionnaires des Affaires religieuses s’est prononcé. L’instance a révélé s’être réunie avec les représentants du ministère des Affaires religieuses.

La réunion avait comme ordre de jour l’étude d’une éventuelle réouverture des mosquées. La réouverture est envisagée pour permettre la prière de Tarawih, lors du mois sacré de ramadan 2021.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes