AccueilActualitéProduits alimentaires Algérie : quantités record dédiées à la contrebande et la...

Produits alimentaires Algérie : quantités record dédiées à la contrebande et la spéculation saisies

Algérie – Des quantités sans précédent de produits alimentaires destinées à la contrebande et la spéculation ont été saisies par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP). On vous en dit un peu plus, ce 8 février 2023.

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) ont déjoué une grande quantité de produits alimentaires en Algérie. Celle-ci dépasse les 200 tonnes. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste Echorouk dans son édition d’aujourd’hui.

Selon le rapport hebdomadaire du ministère de la Défense, durant la période du 01 au 07 février 2023, les détachements de l’armée ont saisi d’énormes quantités de denrées destinées à la contrebande et à la spéculation. On évalue celle-ci à un peu plus de 210 tonnes.

En outre, toujours dans le cadre de la lutte contre le crime organisé et le trafic de drogue, des détachements conjoints de l’armée, en coordination avec les différents services de sécurité, ont arrêté 108 trafiquants de drogue lors de deux opérations distinctes à travers des aspects militaires.

Saisie d’une grande quantité de stupéfiants dans plusieurs wilayas

Par ailleurs, plusieurs tentatives d’acheminements de quantités de drogue à travers la frontière avec le Maroc, soit 3 quintaux et 24 kg de kif traité, ont été déjouées. L’armée nationale a également procédé à la saisie de 712.624 comprimés psychotropes.

À Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar, In Guezzam et Tindouf, des détachements de l’Armée nationale populaire ont arrêté 1.937 personnes. Ils ont par ailleurs procédé à la saisie de 42 véhicules. En plus de 179 groupes électrogènes, 86 marteaux et cinq (5) détecteurs de métaux. Ainsi que des quantités d’explosifs, de détonateurs et d’autres équipements utilisés dans des activités illégales.

Les gardes-frontières, en coordination avec la Gendarmerie nationale, ont aussi déjoué des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburant. Celles-ci ont atteint les 77.620 litres. Et ce, au niveau de Bordj Badji Mokhtar, Souk Ahras, El Tarf et Tébessa.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici