Frontières de l’Algérie avec le Maroc : 23 quintaux de drogue saisis

Algérie – 23 quintaux de drogue ont été saisis par les éléments de l’APN aux frontières de l’Algérie avec le Maroc. Les trafiquants de drogues comptaient faire entrer leur cargaison de kif mais ont vu leurs plans contrecarrés. Plus de détails ce mercredi 26 janvier 2022. 

En effet, les services de l’Armée nationale populaire ont réussi à déjouer les tentatives des trafiquants de drogue. Il s’agit d’une importante quantité de drogue qui a été saisie au niveau des frontières entre l’Algérie et le Maroc. Les trafiquants tentaient de faire passer plus de 23 quintaux de kif traité par la frontière marocaine vers l’Algérie, comme le rapporte Ennahar.

En outre, les éléments de l’armée nationale populaire, qui travaillent en collaboration avec les autres services de sécurité, ont saisi de grandes quantités de drogue. Ainsi, ils ont arrêté 13 trafiquants aux frontières de l’Algérie. Et ce, au niveau de la première et de la deuxième région militaire.

Pour la période allant du 19 au 25 janvier 2022, de nombreuses tentatives d’introduction de ce stupéfiant ont été déjouées. Les rapports du ministère de la Défense nationale parlent de 23 quintaux et 15 kg de kif traité.

Par ailleurs, les autres opérations menées par les militaires ont conduit à l’arrestation de 20 autres trafiquants de drogue. Aussi, 148 kg de drogue et 166.857 comprimés hallucinogènes ont été saisis.

Dans un autre contexte, le rapport du ministère a indiqué que les éléments de l’armée ont arrêté cinq (05) individus. Ces derniers soutenaient les groupes terroristes lors de leurs opérations dans les différentes régions du pays.

Algérie : des munitions et des explosifs saisis

Dans la wilaya de Bordj Badji Mokhtar, un détachement de l’armée a fait la découverte d’une cachette contenant 9 chaînes de munitions, des capsules détonantes, 285 cartouches de calibres différents. Ainsi que 7 systèmes de détonation à distance. Toujours dans le sud, 91 personnes ont été arrêtées à Tamanrasset, Ain Guezzam, Bordj Badji Mokhtar, Djanet et Tindouf.

De plus, dans les régions de Tizi-Ouzou et Boumerdes, des ratissages ont permis de découvrir une dizaine de cachettes de groupes terroristes. Ainsi que deux bombes artisanales. Aussi, 19 véhicules, 151 groupes électrogènes, 105 marteaux-presseurs et 13 détecteurs de métaux ont été saisis.

Dans cette même région les forces de l’armée ont également mis la main sur des quantités d’explosifs, de matériel de détonation. Mais aussi, des équipements servant à la prospection de l’or ont notamment été trouvés. En sus de 62 tonnes d’un minerai contenant un mélange d’or et de pierres.

Dans les régions de Ain Guezzam, Biskra, Ouargla, Ain Amenas, Mila et M’sila, il a été rapporté la saisie de 7 fusils de chasse, 3 pistolets automatiques et 105,5 tonnes de vivres qui serviront à la contrebande. En outre, on note aussi la saisie de 22.120 unités de tabac.

Par ailleurs, 239 clandestins ont pu être arrêtés dans les régions de Djanet, Tlemcen, Tindouf et Bechar. Et les tentatives de contrebande de 7149 litres de carburant ont été annihilées par les gardes-frontières.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes