Production d’énergie solaire en Algérie : ce qu’il faut savoir sur le gigantesque projet

Énergie – Dans ce numéro du 27 février 2022, Dzair Daily vous relate toutes les informations concernant le gros projet de production de l’énergie solaire en Algérie. 

Le directeur de l’autoconsommation au ministère de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables s’est exprimé. Mourad Chikhi a parlé du projet de la production d’énergie solaire en Algérie. Ainsi, il a déclaré la présence de six entreprises. Elles travaillent toutes dans le domaine de la fabrication de panneaux solaires. Il estime de la sorte que l’Algérie se dirige vers une transition énergétique. Telle chose s’appuyant sur ce type d’énergie. 

À l’écran de la chaîne de télévision Echorouk News TV, Mourad Chikhi a révélé qu’environ quatre-vingt (80) entrepreneurs ont déposé leurs candidatures en vue de l’investissement dans ce domaine très prometteur. En effet, l’Algérie a une grande capacité à produire de l’énergie solaire vue sa localisation géographique idéale. 

De ce fait, l’interviewé a souligné qu’une transaction énergétique est envisagée en Algérie. Car cette solution coûte moins cher et se maîtrise plus facilement en la comparant à d’autres énergies. Ainsi, le spécialiste a déclaré qu’il s’attend à l’enregistrement de 30 % de la production d’énergie à partir d’énergies renouvelables. Cela d’ici l’année 2030.

Énergie solaire en Algérie : plusieurs entreprises entrent en compétition

En outre, le ministre de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables, Benattou Ziane, a dévoilé, le 21 février dernier, que quatre-vingt (80) investisseurs nationaux et étrangers ont déposé leurs candidatures. Cela en réponse à l’appel d’offre publié dans le cadre du projet « Solar 1000 MW »

Par ailleurs, le professeur Benattou a déclaré que cet énorme projet consiste à achever des centrales solaires photovoltaïques d’une capacité totale de 1000 MWc. Dans le détail, cet investissement sera réparti en quotas. Il s’agit d’une capacité entre 30 MW jusqu’à 500 MW pour chaque station. Celles-ci seront réparties sur plusieurs wilayas en vue de produire de l’énergie solaire en Algérie

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes