9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
mercredi, 28 février 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentPrix du poulet en Algérie : l’APOCE se méfie de la décision...

Prix du poulet en Algérie : l’APOCE se méfie de la décision de plafonnement

Publié le

- Publicité -

Algérie – Après la décision du plafonnement du prix du poulet en Algérie, l’organisation de protection du consommateur, APOCE, se prononce. L’équipe de Dzair Daily rapporte pour vous tout ce que vous devez savoir à ce propos dans cette nouvelle édition du mercredi 15 février 2023. 

En effet, l’Association de la Protection et l’Orientation du consommateur et son environnement (APOCE) se prononce sur la décision de plafonnement du prix du poulet en Algérie. Soit celle rendue par l’ONAB. Au fait, l’association en question a jugé d’obscure cette nouvelle réglementation. Il s’agit en tout cas d’une information que rapporte Echorouk dans son nouveau numéro.

Il convient de noter que l’Office national des aliments de bétail (ONAB) a annoncé le plafonnement des prix du poulet en Algérie. Effectivement, cet établissement a affirmé la commercialisation de cette viande à 350 DA pour le kilo. Et ce, au niveau des points de vente qui seront créés sur l’ensemble du territoire national. Cette démarche vise à apaiser les prix flagrants des volailles. 

- Publicité -

En revanche, le président de l’APOCE, Mustapha Zebdi, s’est manifesté dans un poste sur sa page Facebook. En effet, ce responsable s’est demandé si la décision du plafonnement concernait le poulet frais ou congelé. Cela, tout en donnant des explications. Retrouvez tous les détails dans les paragraphes qui suivent.

Prix poulet en Algérie : le président de l’APOCE apporte des explications

Comme nous l’avons cité plus haut, Mustapha Zebdi s’est manifesté sur la décision de l’ONAB. Ainsi, le même responsable s’est notamment demandé si le plafonnement concernait le poulet frais ou congelé. Dans le cas où la décision concerne le poulet congelé, l’intervenant a souligné que cette affaire est dite vente et non pas un plafonnement.

« L’ONAB est un organisme de contrôle », a-t-il précisé. En outre, le président de l’APOCE a poursuivi disant que « le prix de 350 DA pour le poulet congelé est considéré comme étant un peu élevé ». À cet égard, le président a lancé un appel aux autorités concernées pour doubler les points de vente. Et ce, en vue de baisser un peu plus les prix de cette viande

- Publicité -

prix poulet algérie apoce

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -