AccueilActualitéFranceLa place de la langue française en Algérie : un dossier que...

La place de la langue française en Algérie : un dossier que va défendre Macron lors de sa visite

Algérie/France – Emmanuel Macron rend visite à l’Algérie pour des raisons politiques entre les deux pays, dont la place de la langue française dans la société algérienne. Dzair Daily rapporte pour vous les détails dans son article du mardi 23 août 2022.

Il faut savoir que la visite d’Emmanuel Macron en Algérie va traiter différents dossiers politiques entre ces deux pays, notamment la place de la langue française chez les DZ. En effet, cette visite est considérée comme étant la plus importante et la plus sensible du président français en Algérie. Il s’agit là de ce que rapporte Echorouk dans son quotidien arabophone.

Effectivement, la venue de ce Chef d’État intervient après une période d’éloignement et de détérioration des relations entre les deux pays. Et ce, à cause des propos de Macron sur la nation algérienne. Selon lui, cette dernière n’existait pas avant la colonisation française. Ce qui a créé un froid diplomatique entre les deux pays. 

Il convient de noter que la visite de Macron est prévue, ce jeudi, pour une durée de 72 heures. Celle-ci va traiter des sujets stratégiques et économiques et surtout énergétiques. Plus encore, le président de la France va certainement aborder les questions culturelles et mémorielles. À savoir, les archives qu’on refuse toujours de remettre. Ce n’est pas tout ! Retrouvez plus de détails dans la suite de cet article. 

Visite de Macron en Algérie : plus de détails

Effectivement, la rencontre va traiter le dossier des essais nucléaires dans le désert algérien. Ainsi que le dossier de récupération des crânes des combattants exposés au Musée de l’Homme à Paris. Et le canon de Baba Merzoug. Outre le dossier des disparus de la guerre d’Algérie, estimés à 200 disparus. 

Par ailleurs, la France compte discuter, aussi, de la place de la langue française en Algérie. Étant donné que le gouvernement algérien s’engage dans l’enseignement de la langue anglaise dans la phase primaire. En effet, cela peut être une menace pour la France. Puisque sa présence culturelle et intellectuelle en Algérie dépend de la continuité du français dans ce pays. 

La France tient à préserver cette richesse car ses intérêts sont protégés tant qu’elle est culturellement et linguistiquement dominante. Cependant, Macron n’est pas prêt à négliger l’héritage de ses ancêtres. Il va donc consacrer une partie de sa visite pour soulever ces problèmes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes