19.9 C
Alger
19.9 C
Alger
lundi, 17 juin 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleParis : le Marocain Saad Lamjarred croupit en prison pour viol

Paris : le Marocain Saad Lamjarred croupit en prison pour viol

Publié le

- Publicité -

People – La cour d’assise de Paris, en France, a reconnu coupable le célèbre chanteur marocain, Saad Lamjarred, d’avoir violé et frappé une jeune femme dans une chambre d’hôtel de la capitale française au mois d’octobre 2016. Nous vous en disons plus dans cette édition du 25 février 2023. 

Saad Lamjarred, auteur-compositeur-interprète et producteur de musique marocain ultra-célèbre dans le monde arabe, était jugé pour agression sexuelle sur une jeune femme au cours de la semaine écoulée devant la cour d’assise de Paris. Les faits remontent à 7 ans, alors que la victime accusatrice, Laura P. était âgée de 20 ans. 

Cette dernière avait fait la rencontre de l’artiste dans une boîte de nuit cossue de la Ville Lumière. Selon le récit qu’elle a livré, la Française avait ainsi suivi, à l’époque, l’interprète de « Lamaallem » « dans un premier after ». « Cela avant de prendre la décision d’aller continuer la soirée au niveau d’un établissement hôtelier ». Celui dans lequel séjournait l’homme de 37 ans. 

- Publicité -

Sur place, raconte-t-elle, les deux concernés passaient du bon temps avant que les choses dégénèrent « tout à coup ». Viol avec violences, coups au visage… La plaignante décrit une scène glaçante. Des révélations que le natif de Rabat a toujours et continue encore de nier, allant même jusqu’à accuser à son tour la victime de comportements agressifs. 

Saad Lamjarred déclaré coupable de viol et d’agression sexuelle : six ans de prison 

Après plus de six heures de délibéré, la cour a déclaré être convaincue du viol du trentenaire sur Laura P. Dans sa lecture de la décision, la présidente a expliqué que les confidences de la jeune femme étaient formulées « de manière constante et précise ». Elle a ainsi décrit les déclarations de Saad Lamjarred de « variables et évolutives ». 

Sur les neuf jurés, sept estiment que ces dernières n’étaient pas crédibles. Le verdict est donc tombé. La star marocaine a ainsi été condamnée, hier après-midi, à six ans de prison ferme pour viol aggravé. C’est en effet menotté que le chanteur a quitté l’audience. Il a été notamment inscrit au registre des délinquants sexuels. 

- Publicité -

À noter que l’époux de Ghita Allaki devra prochainement se présenter devant le Tribunal du Var. Soit dans le sud-est du territoire métropolitain. Il sera jugé pour le viol d’une jeune femme qui aurait eu lieu en 2018 dans une discothèque située à Saint-Tropez.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -