Onec DZ : la correction de certains sujets du BAC 2022 en Algérie va changer

Onec DZ – Le ministre de l’Éducation en Algérie, Abdelhakim Belabed, a supervisé les travaux d’un colloque national sur l’élaboration et la correction des sujets du BAC 2022 en termes de forme et de contenu.

Une déclaration du ministère de l’Éducation a affirmé que la rencontre visait à étudier et à analyser les deux matières littérature arabe et philosophie dans les épreuves du BAC 2022 en Algérie qui, comme à chaque année, sera organisé en étroite collaboration avec l’Onec DZ. Ça porte sur une nouvelle manière d’élaborer et de corriger les sujets. 

Des inspecteurs spécialisés dans les deux matières se chargeront alors de les revoir. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk. Le communiqué ajoute autre chose. Il explique alors que cette rencontre s’inscrit dans un cadre bien déterminé. C’est celui de « l’attention » portée par le ministère de l’Éducation nationale au processus d’évaluation des acquis des apprenants.

On parle des élèves en général. Et des candidats aux examens en particulier. Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a écouté une présentation des objectifs les plus importants que ce forum aspire à atteindre. C’est en ce qui concerne le repérage des lacunes. Clles relatives aux examens. On évoque aussi l’identification des difficultés dans les sujets d’examen. Mais également la réflexion et la définition d’une vision future claire pour le traitement pédagogique.  

Les sujets arabe et philosophie seront donc faits autrement 

Chaque année le ministère de l’Éducation nationale organise un séminaire portant sur l’élaboration des sujets d’examens en mettant en relief les difficultés rencontrées, lors de l’élaboration des sujets en question. Cette initiative du département ministériel intervient afin d’améliorer et d’optimiser le rendement du secteur de l’éducation dans notre pays.

Ce séminaire s’adresse aux concepteurs des différentes épreuves des examens, notamment les inspecteurs et les conseillers pédagogiques. L’objectif du séminaire étant toujours l’amélioration de l’organisation matérielle et pédagogique. Et surtout, rendre plus crédible les examens.

Cela en améliorant la qualité des sujets d’examen du Baccalauréat. C’est pour qu’il soient compréhensibles pour tous les élèves. Il convient d’ailleurs de rappeler que la tutelle n’a pas encore dévoilé à la communauté éducative la date officielle de l’examen du BAC de l’année scolaire courante.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes