30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
samedi, 13 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : la grève du Cnapeste dans les établissements scolaires se poursuit

Algérie : la grève du Cnapeste dans les établissements scolaires se poursuit

Publié le

- Publicité -

Algérie – La grève organisée par le syndicat des enseignants Cnapeste dans les établissements scolaires repart de plus belle. Ce dernier semble déterminé à poursuivre son mouvement de grève cyclique. Voici les détails dans cette édition du 11 novembre 2021. 

Le secteur de l’Éducation nationale s’apprête, dès la semaine prochaine, à renouer avec la contestation. Selon un communiqué du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) annonçant une grève de deux jours dans les établissements scolaires en Algérie. C’est à partir du mardi 16 et mercredi 17 novembre. 

En effet, les établissements scolaires des trois paliers de l’enseignement seront la semaine prochaine de nouveau en grève. Pour les deux 16 et 17 novembre prochain. Dans son communiqué le Cnapeste a une nouvelle fois exprimé son inquiétude face au  recul « alarmant » de pouvoir d’achat, exigeant donc une revalorisation salariale qui trône en tête des motifs justifiant le recours à la grève. Le quotidien Echorouk repère l’information. 

- Publicité -

En outre, dans les revendications du Cnapeste, on retrouve la nécessité de la priorisation des dossiers de demandes de logements des enseignants. Mais encore des revendications socioprofessionnelles liées notamment à la retraite, aux œuvres sociales et à la médecine du travail. La révision de la prime de zone figure aussi dans les demandes de Cnapeste.

cnapeste grève algérie

Éducation en Algérie : poursuite des grèves

Pour rappel, la décision a été prise lors de la réunion du Conseil National. Celle-ci s’est tenue les 15 et 16 octobre 2021 au lycée Frantz Fanon à Boumerdes. Le Cnapeste avait suspendu les cours le 8 et le 9 novembre. C’est ce qui s’est décidé jeudi passé. Le Conseil national autonome avait décidé d’organiser une grève.

- Publicité -

Selon ce que rapporte la même source, le préavis adressé au ministère de l’Éducation vient dans le but de réaliser les revendications mentionnées dans le communiqué du Conseil National. Dont l’amélioration du pouvoir d’achat des enseignants qui connaît une érosion sans précédent, lit-on dans le communiqué. 

Suite à ces grèves répétitives, le ministre de l’Éducation Abdelhakim Belabed a donc envisagé une série de réunions bilatérales. C’est avec les syndicats du secteur. À savoir, le Cnapeste et l’Unpef.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -