Météo Algérie : les rafales de vent tuent un jeune homme

Météo – Plusieurs wilayas en Algérie ont connu des rafales de vent violent. Celles-ci ont provoqué plusieurs dégâts matériels, mais aussi humains avec des blessés et la mort d’un jeune homme. Nous vous relayons tout le détail, dans la suite de cette article du 16 mars 2022.

Météo Algérie a émis, mardi, un Bulletin Météo Spécial (BMS) pour avertir les citoyens de plusieurs wilayas contre des rafales de vent violent accompagnées de soulèvement de sable. En fait, ce phénomène naturel a causé d’importants dégâts à travers le territoire national. Comme des coupures importantes d’électricité et des détériorations de matériels.

Malheureusement, ces vents violents ont aussi causé une perte humaine. Effectivement, un jeune homme âgé de 26 ans est décédé, ce matin, dans la commune de Beni Tamou située dans la wilaya de Blida. Et ce, suite à une chute d’un câble d’électricité sur la victime. Électrocuté par un fil tombé à cause d’un vent violent, le défunt a rendu l’âme sur place.

D’après le quotidien Ennahar, les voisins de ce jeune ont rapporté les détails de ce tragique incident. Ainsi, la victime est sortie de chez elle à neuf heures du matin puis a marché sur une route publique jusqu’à ce qu’un câble électrique lui soit tombé dessus. Ce qui a résulté du vent qui soufflait à grande vitesse. Par conséquent, le corps du défunt s’est totalement carbonisé.

Météo Algérie : sur l’intervention de la protection civile 

En sus, suite à cet évènement tragique, les unités de la Protection civile sont intervenues directement après que la victime ait rendu l’âme durant cette matinée. C’était dans le but de transférer le corps du défunt à la chambre mortuaire au CHU Frantz Fanon situé à Joinville à Blida.

Par ailleurs, cette wilaya a enregistré d’autres dégâts matériels résultant des rafales de vent. Entre autres, on a pu observer plusieurs banderoles publicitaires qui ont été détruites, ou encore des arbres tombés. Enfin, cinq (5) citoyens ont été blessés au cours des dernières vingt-quatre heures.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes