AccueilSociété et CultureFaits DiversUne mairie algérienne connaît un homicide en son enceinte

Une mairie algérienne connaît un homicide en son enceinte

Algérie – Le bilan d’homicides continue de s’alourdir et compte d’autres crimes ! En effet, une mairie algérienne a été témoin d’un horrible homicide, ce lundi soir. Vous voulez en savoir plus ? Alors, ne ratez pas ce nouveau numéro.

Ces derniers temps, les homicides ont pris une ascension considérable au sein de la société algérienne. Il faut dire que le nombre d’homicides commis volontairement atteint les milliers sur le territoire national. Et ce, malgré les efforts consentis par les services de sécurité pour lutter contre la criminalité. D’ailleurs, récemment, un autre homicide a vu le jour dans une mairie algérienne.

Ce lundi 17 octobre 2022, au soir, la municipalité de Hassi Messaoud a été secouée par un crime macabre. En fait, un jeune homme a trouvé la mort en étant poignardé avec un couteau par l’auteur du crime. Il est à noter que les causes de cet incident restent, pour le moment, inconnues. Il s’agit de ce qu’a rapporté le média El Khabar.

En dépit des diverses tentatives pour lui sauver la vie et le transférer à l’hôpital de Hassi Messaoud, la victime a rendu son dernier souffle. Hélas, le jeune homme a succombé à ses blessures. Selon ledit média, une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre le moment où les services de sécurité ont arrêté le meurtrier. En outre, ils l’ont immédiatement sorti du siège de la municipalité.

Le nombre d’homicides s’élève en Algérie

Au cours des quatre (04) premiers mois de l’année en cours, le nombre d’homicides volontaires a atteint 56 homicides. Dans ce sens, ces crimes ont été commis par 120 personnes. Il s’agit des chiffres révélés par la Direction de la police judiciaire (DPJ) relevant de la Direction générale de Sûreté nationale (DGSN) à El Watan.

Et les chiffres n’ont pas cessé d’augmenter ! D’après les statistiques de la DGSN, le 2e trimestre de 2022 a connu le traitement de 7.723 affaires et l’arrestation de 8.117 individus. S’ajoutent à eux, de nombreux homicides volontaires, notamment par arme à feu ou par arme blanche, toujours selon El Watan. Voilà de quoi alourdir le bilan des crimes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes