AccueilActualitéAlgérieInternet Afrique : les prix en Algérie classés les moins chers

Internet Afrique : les prix en Algérie classés les moins chers

Algérie – Selon un rapport dévoilé, les prix d’internet en Algérie sont les moins chers en Afrique et dans le monde arabe. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

Un rapport établi par un site spécialisé britannique a révélé que les prix d’internet en Algérie sont parmi les moins chers en Afrique et dans le monde arabe. Le site a donné plus de détails sur les tarifs appliqués dans plusieurs pays arabes et africains. Et ce, en établissant une comparaison. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 28 novembre 2022. 

Les prix d’internet en Algérie ont fait couler beaucoup d’encre auprès du peuple algérien. En effet, plusieurs citoyens estiment que les offres d’internet proposées en Algérie sont élevées. Cela, si on prend en considération le rapport (qualité-prix) ont-ils estimé. Dans le détail, les Algériens pensent que la qualité d’internet en Algérie n’est pas à la hauteur du prix fixé, qui reste selon eux, non raisonnable. 

De sa part, le ministre Bibi Triki a dernièrement fait savoir que son département envisage de brancher tous les foyers par l’internet fixe. Une stratégie qui permettra aux principaux concernés de choisir les offres qui leur semblent plus intéressantes. Notamment, entre l’internet fixe et l’internet mobile. 

Prix internet en Afrique : l’Algérie au top du classement 

Contrairement à ce que les Algériens pensent, les prix d’internet en Algérie sont parmi les moins chers en Afrique. En tout cas, il s’agit de ce dont nous informe un site britannique par le biais d’un rapport dévoilé. Ainsi, l’Algérie se place à la tête du classement des pays africains, dont le prix d’internet est le plus abordable. Dans le détail, l’Algérie a occupé le 29e rang sur l’échelle mondiale et le premier rang en Afrique. 

Devançant, de ce fait, la Libye (39e), le Ghana (40e), la Somalie (42e) et le Maroc (45e). Par rapport au monde arabe, l’internet Dz a également décroché la première place du classement. Devant la Libye, la Jordanie, l’Iraq, le Maroc et le Koweït. On notera qu’il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone généraliste Echorouk

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes