AccueilActualitéAlgérieIncendies en Algérie : le bilan de ce samedi 14 Août dévoilé

Incendies en Algérie : le bilan de ce samedi 14 Août dévoilé

Algérie – Les incendies qui se sont déclarés provoquant un bilan de dégâts et dommages se poursuivent. 29 incendies brûlent toujours dans 14 wilayas. Plus d’informations sont disponibles ci-dessous, ce samedi 14 août 2021. 

En effet, les services de Protection civile ont révélé leur bilan des incendies en Algérie, rapporte Echorouk. Ils ont indiqué qu’ils s’emploient à éteindre 7 incendies à Tizi-Ouzou. 5 incendies à Béjaïa. Et 4 incendies à Jijel et Taref. 2 incendies sont également toujours en feu à Sétif. Et un seul incendie a été détecté dans chacune des wilayas de Annaba, Guelma et Ain Defla. Mais aussi Bouira, Tébessa, Tiaret et Média.

Alors que la Protection civile a exposé jeudi dernier, la présence de 92 incendies. Cela dans 16 wilayas. 37 incendies étaient présents seulement dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Le bilan montre que 76 feux de forêt ont été éteints. Et ce, au cours des dernières 24 heures à travers 15 wilayas.

La Protection civile a également affirmé autre chose. L’institution a noté que ses éléments sont toujours en train de travailler pour éteindre les 29 feux. Ils s’éparpillent sur 14 wilayas. Ils font ça en impliquant plus de ressources humaines. Et en utilisant le matériel nécessaire pour cette opération.

20.000 hectares de terre détruits à Tizi-Ouzou

En effet, l’incendie a produit le plus de dégâts en Kabylie. Et plus précisément, à Tizi-Ouzou. D’après le conservateur forestier local, Youcef Ould Mohamed, plus de 20.000 hectares de terre ont été touchés par le feu. Au moment de sa déclaration, 23 foyers d’incendies étaient toujours en flammes dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Le conservateur forestier a également déclaré que les incendies qui ont éclaté sont de nature criminelle. Il confirme que les lieux des incendies ont fait l’objet d’une sélectionn méticuleuse. Les précipitations ce jour-là ainsi que la canicule ont aidé à propager les feux rapidement.

Pour rappel, le wali de la wilaya de Médéa a révélé à la Radio régionale de Médéa l’arrêt de trois pyromanes suspectés d’implication dans les incendies. La Gendarmerie nationale et l’Armée nationale populaire ont également arrêté des personnes soupçonnées d’être les responsables des incendies. Pourtant, rien n’est confirmé jusqu’à présent. Et l’enquête est toujours en cours.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes