30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
vendredi, 12 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieFruits et légumes en Algérie : une mesure drastique pour casser les...

Fruits et légumes en Algérie : une mesure drastique pour casser les prix durant le Ramadan 2023

Publié le

- Publicité -

Société – Alors que le mois du Ramadan approche à grands pas, des mesures proactives contre la valse des prix des fruits et légumes sont engagées par les hautes autorités en Algérie.  

À quelques encablures de la période de jeûne sacré, la question liée à l’inflation des coûts des produits de consommation alimente les débats entre citoyens et spécialistes. S’ils sont nombreux, en Algérie, à craindre de ne pas pouvoir pourvoir à leurs besoins au cours du mois béni face une spéculation de plus en plus forte sur les marchés, notamment autour des prix des fruits et légumes, une nouvelle pourrait les rasséréner. 

Elle est signée Issam Bedrissi, Secrétaire national à l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA). Il s’est manifesté, ce dimanche 12 mars 2023, sur les ondes de la Chaîne 1 de la Radio Algérie. Lors de son intervention, le responsable a en effet fait savoir que le gouvernement ambitionne d’atteindre le nombre de 553 marchés de proximité. 

- Publicité -

Une démarche à travers laquelle il entend parvenir à couvrir les besoins de l’ensemble des citoyens. Cela tout au long des 30 jours de Ramadan. Il s’agit là de ce qui ressort en outre des déclarations du susdit intervenant. Le quotidien généraliste arabophone Ennahar vient de les relayer. Nous vous en disons plus dans la deuxième partie du présent article. Ça se passe juste ci-dessous. 

Ramadan 2023 en Algérie : soutien à l’implantation de services de quartier 

En vue de conforter leur volonté de lutter contre la baisse du pouvoir d’achat des Algériens et Algériennes, les responsables ont procédé à la mise en place de 465 commerces de proximité. Ces derniers sont ainsi répartis sur différents coins du territoire national. Le chiffre devra alors augmenter progressivement pour aboutir à 553 lieux. Soit avant la fin du mois du Ramadan 2023

Ces points de vente sont destinés à la commercialisation des produits locaux à des prix bas. Tous les secteurs ministériels y participent. C’est effectivement ce qu’a encore déclaré le membre de l’UGCAA. Selon les précisions de ce dernier, les espaces en question seront convertis en fournisseurs de besoins pour l’Aïd el-Fitr. Cela au cours des derniers jours de la période la plus sacrée de l’Islam à venir.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -