France

La France veut mettre fin aux imams détachés Algériens

0
France imams Algériens
S'abonner :

France – Le président français Emmanuel Macron a reçu hier vendredi 20 vendredi, les dirigeants du Conseil français du culte musulman. De nombreuses décisions ont été abordées notamment le sujet des imams détachés étrangers dont les Algériens en France.    

En effet, lors de la réunion du président français, Emmanuel Macron, et les dirigeants du Conseil français du culte musulman (CFCM), des propositions et décisions se sont faites concernant principalement l’activité des imams étrangers dont les Algériens en France.

Dans ce contexte, le chef de l’État français, a prévenu que la France va progressivement mettre fin au système d’imams détachés; Emmanuel Macron, a exprimé la nécessité de clore d’ici 4 ans la présence des 300 imams étrangers; en l’occurrence les imams détachés par l’Algérie.

Après que les dirigeants du CFCM aient présenté les grandes lignes d’un conseil national des imams en France; le président français leur a demandé de rédiger sous quinze jours, en lien avec le ministère de l’Intérieur; une «charte des valeurs républicaines» sur laquelle devront s’engager le CFCM ainsi que les neuf fédérations qui le composent, rapporte le média francophone l’expression l’expression dz.

Selon le chef de l’État français, cette charte devra non seulement affirmer les valeurs fondamentales de la république française; mais aussi préciser que l’islam en France est une religion et en aucun cas un mouvement politique. Cette charte devra aussi stipuler la fin de l’ingérence ou de l’affiliation à des États étrangers, rapporte la même source.

La France formera des imams dans les années qui viennent

Lors de la présentation des premières mesures de la stratégie gouvernementale de lutte contre le séparatisme islamiste, à Mulhouse; le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron a déclaré que d’ici quelques années la république française formera des imams et psalmodiers, selon l’expression dz. 

En effet, ces derniers seront formés en France afin qu’ils puissent maîtriser la langue et respecter pleinement les principes fondamentaux reconnus par les lois de la république, a précisé Emmanuel Macron.  

Article recommandé :  Vols Algérie - France : Air France et ASL Airlines baissent le prix des billets

Algérie : L’impact de la fermeture des frontières sur la crise du Covid-19

Article précédent

Fermeture des écoles en Algérie : Djerad a tranché (vidéo)

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.