AccueilActualitéFranceFrance : trois Algériens arrêtés pour de lourdes charges

France : trois Algériens arrêtés pour de lourdes charges

Actualité – De lourdes charges ont récemment été retenues contre trois (3) ressortissants algériens dans le cadre d’une enquête menée par les éléments de la police de Lyon, dans le quart sud-est de la France, pour favoriser la lutte contre les trafiquants. Pour en savoir plus, rendez-vous vite dans les lignes qui suivent !

Au sein de la police française, plusieurs services et unités sont à la manœuvre dans la lutte contre les trafics d’assez haut niveau. Sur un territoire où un citoyen sur quatre se dit adepte de la cigarette et un million de personnes fument quotidiennement des stupéfiants, selon l’OEDT, ils sont constamment à l’assaut des réseaux de magouilleurs. Dans cette lignée, ils ont poursuivi, la semaine écoulée, en France, trois (3) Algériens pour de lourdes charges.

Un groupe composé de trois individus de nationalité algérienne a en effet été interpellé, mercredi dernier. Cela après une opération menée conjointement par la brigade spécialisée de terrain de la Guillotière et Part-Dieu et par l’unité de lutte contre les stupéfiants et l’économie souterraine.

Âgés de 25, 31 et 39 ans, les hommes algériens transportaient à bord de trottinettes électriques des cartouches de cigarettes fabriquées illicitement. C’est alors en repérant le déchargement d’importantes quantités de cigarettes que les policiers ont réussi à mettre un coup d’arrêt au trafic en question. Ça s’est passé au niveau de la place Gabriel Péri. Celle-ci se trouve la Guillotière (Lyon 7e)

Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar. L’information est parue dans son édition d’hier. Nous la reprenons pour vous, plus en détail, dans la suite de cette édition du mardi 4 octobre 2022.

Contrebande et trafic : le bilan de l’arrestation des Algériens en France s’alourdit

Sur la base des informations fournies par les services de police de Lyon, le parquet a ordonné une perquisition. Cela aux domiciles des mis en cause, dans le 7e, 3e et à Villeurbanne. Les investigations instruites par le juge d’instruction ont ainsi permis de mettre la main sur un grand nombre de produits destinés au trafic.

À savoir, 1.121 cartouches de cigarettes contrefaites, 1.011 cachets d’ecstasy. Les enquêteurs ont en outre procédé à la saisie de 485 sachets d’antiépileptique. En plus d’une somme de 666 euros.

C’est ce que mentionne encore la même source médiatique. Quant aux trois ressortissants algériens résidant en France, tous ont comparu devant le juge, vendredi dernier, pour plusieurs délits. Soit trafic de tabac, manufacture de contrebande et détention de produits stupéfiants ainsi que de médicaments inscrits sur liste 2.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes