France : Petit-fils d’un Algérien.. Gérald Darmanin se dit fier de l’être

France – Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en visite de travail en Algérie dès aujourd’hui 7 novembre, prend l’habitude d’afficher ouvertement, en France, son immense fierté d’être petit-fils d’un immigré algérien.

Gérald Darmanin, l’homme qui détient le « ministère de la gravité, où on apprend à dormir d’un œil et d’une oreille », et où « il faut être tout le temps sur la brèche », est petit-fils d’un Algérien et de plus, ce ministre de l’Intérieur, omniprésent sur la scène politique en France, se montre fier de son ascendance.

En apprenant sa nomination, en juillet dernier, au poste qu’il occupe depuis, Darmanin a rédigé un tweet. Celui-ci n’est pas passé inaperçu. Le responsable a ainsi exprimé, sur son compte Twitter, sa joie en faisant référence à ses racines. « Grand honneur, pour le petit-fils d’immigré que je suis, d’être nommé ministre de l’Intérieur de notre beau pays ». C’est ce qu’il a écrit sur le réseau social.

« C’est la première fois qu’un ministre de l’Intérieur est petit-fils d’Algérien », rappelle Gérald Darmanin. « Ça n’est quand même pas rien », s’est-il réjouit. Cela d’après ce que rapporte Le Parisien. Les propos paraissent dans l’édition du 6 octobre. En effet, le grand-père du premier flic de France était un tirailleur algérien. Ce dernier s’appelait Moussa Ouakid.

Gérald Darmanin se rendra à Ouled el Ghali, le village de son grand-père

Ce sera dans le cadre de sa visite officielle en Algérie, que le ministre français de 38 ans compte se déplacer à Ouled el Ghali. Ce douar de la wilaya de Mostaganem, dans l’ouest algérien, a vu naître son grand-père. Ainsi, il profitera de sa visite de deux jours (le 7 et le 8 novembre 2020) dans notre pays, pour renouer avec ses origines.

Son homologue algérien, Kamel Beldjoud, l’accueillera. Sur la table des discussions, seront étalés des dossiers chauds. Il sera question notamment de la gestion des flux migratoires. Les deux interlocuteurs aborderont également le registre, assez complexe des ressortissants radicalisés. Il s’agit en fait de ceux séjournant à l’Hexagone.

Darmanin arrivera en Algérie dans le cadre d’une tournée méditerranéenne. Le contrôle aux frontières et l’immigration, ainsi que la politique d’asile, constituent le centre de ce périple diplomatique. La lutte antiterroriste, comme déjà évoqué, fait aussi partie des sujets cruciaux. Ceux-ci feront tous l’objet d’examen lors de la rencontre. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé