AccueilActualitéFranceFrance : de nouvelles lois anti-immigration et sans-papiers

France : de nouvelles lois anti-immigration et sans-papiers

France – Sous la pression politique d’un exercé notamment au parlement, une réglementation hostile à l’immigration et aux sans-papiers est attendue d’émerger. On vous en parle, ce 19 décembre 2022.

Un projet de loi sur l’immigration arrive très bientôt en France pour faire barrage aux sans-papiers. L’élément déclencheur ayant allumé la mèche à ce processus visant de faire reculer les migrants se trouve être le meurtre de Lola. Cet événement a secoué l’opinion publique. L’extrême-droite en particulier a pris à témoin le gouvernement lui demandant de réagir et fort.

La nouvelle législation est censée venir renforcer la démarche luttant contre l’immigration clandestine engagée depuis le drame susmentionné. Les fameux OQTF et leur application sont le centre du projet de loi. À l’Assemblée nationale française, on s’en plaint que seulement 15 % des migrants reçoivent les obligations de quitter le territoire.

De plus, de ce nombre jugé bas par le courant « nationaliste », on déplore le faible taux d’application de ces décisions. Le ministère de l’Intérieur essaye alors de rattraper tout cela. Car les reproches qui pèsent sur lui venant notamment du RN et de Reconquête semblent exercer leur effet. Darmanin s’engage dans une chasse aux harragas et voudrait se doter d’un arsenal judiciaire pour mener à bien ses desseins.

Immigration en France : l’inquiétude monte

D’après le média en ligne spécialisé, Djalia DZ, des préoccupations de plus en plus sérieuses se font sentir du côté des organisations des droits humains. L’objet de cette inquiétude tourne autour de ce projet de loi dirigé contre l’immigration et qui a comme ambition de frapper d’une main de fer. En plus des intentions d’émettre des OQTF automatiques dès le rejet de la demande d’asile d’un migrant, d’autres points semblent déranger.

Le cauchemar tant redouté en fait est que cette loi ouvre la porte à une série d’expulsions généralisées. Ce qui fait donc peur est une campagne Intense qui mettra dehors un nombre « incalculable » de migrants, particulièrement les demandeurs d’asile. Cet état d’esprit fait d’appréhension serait celui de beaucoup de personnes en France actuellement.

En tout cas, ce n’est pas le discours de Gérald Darmanin en la matière qui pourra les rassurer. Ce dernier n’y va pas par quatre chemins. Il a plus ou moins explicitement affirmé que son pays n’a pas besoin de ses masses sans valeur ajoutée. En revanche, selon toujours ses dires, ce qui l’intéresse est la relance de l’immigration de travail.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici