15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
vendredi, 21 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéFranceFrance : une famille algérienne expulsée de chez elle à l’aube

France : une famille algérienne expulsée de chez elle à l’aube

Publié le

- Publicité -

France – Une situation assez étrange en France : une famille algérienne a été expulsée de chez elle très tôt le matin. Nous rapportons pour vous l’ensemble des détails relatifs à ce sujet dans notre nouvelle édition du dimanche 5 février 2023. 

En effet, une famille algérienne, composée de parents et quatre enfants et résidant en France, a reçu un ordre d’expulsion, mercredi dernier, à l’aube. Il s’agit d’une information que rapporte le média généraliste arabophone Ennahar dans son numéro d’aujourd’hui. Nous vous en disons plus dans les lignes qui suivent. 

Effectivement, cette famille s’est éveillée en sursaut, le 1er février passé, suite à une triste nouvelle. Les autorités ont débarqué dans son logement aux alentours de six (6) heures du matin pour lui faire part d’une mesure d’expulsion dont elle fait l’objet. Il convient de noter que cette incident s’est déroulé au sud-ouest de l’Hexagone, dans la commune Mont-de-Marsan. 

- Publicité -

Selon les médias français, la présidente de l’association Solidarité Migrants Réfugiés (Sol Moi Ré) et membre du Réseau d’éducation sans frontières des Landes (RESF 40), Valérie El-Bakkali, a réagi sur cette affaire. Au fait, celle-ci a affirmé que les enfants de cette famille étaient scolarisés dans la maternelle du centre. En plus du primaire et du collège des Arènes. 

Expulsion d’une famille algérienne : voici plus de détails 

Comme nous l’avons cité plus haut, Valérie El-Bakkali s’est exprimée au sujet de cette famille. Selon elle, ce procédé est indigne, qui plus est, dit-elle, avec la présence de quatre mineurs. Elle a souligné que cette famille résidait au sein de la structure Landes Insertion Solidarité Accueil (LISA) depuis moins d’un an.

Dans le même contexte, le RESF a tenu à dénoncer cette mesure. « C’est un procédé, une première dans les Landes, vis-à-vis d’une famille inoffensive, indigne et choquant », a-t-il déclaré. Conformément au règlement Dublin, ces Algériens ont été transférés vers Madrid, lieu de la demande d’asile. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -