France : pour empêcher l’expulsion d’un harraga algérien, la population de cette ville se mobilise

France – Un jeune harraga algérien a vu la population de sa ville mobilisée afin de contrecarrer son expulsion. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cet article du lundi 16 mai 2022.

Les habitants de l’Audomarois dans le nord de la France se sont mobilisés pour Lyes Ait Yahia, un harraga algérien menacé d’expulsion. Établi en France depuis 2017, le jeune homme de 29 ans a l’obligation de quitter le territoire depuis 2021, sous motif qu’il est entré illégalement dans le pays. Il s’agit de ce que rapporte Al Hadath Algeria.

Depuis qu’il est en France en 2017, il a fait la rencontre de Laura, qui est devenue sa femme par la suite. Il a adopté ses deux enfants de 10 et 17 ans. Tout se passait bien jusqu’à ce que le jeune homme reçoive une ordonnance du tribunal administratif, le sommant de quitter le territoire. Sous motif que sa présence en France est illégale.

Il faut savoir que des milliers d’étrangers arrivés en France illégalement sont actuellement soumis à cette obligation de quitter le territoire français. Mais la mobilisation autour du cas de ce jeune homme a créé l’exception. En effet, c’est une ville entière qui s’est rassemblée en solidarité avec Lyes et sa famille, afin de contester la décision de l’expulser de la France.

Audomarois : la population mobilisée pour Lyes et sa famille

Ainsi, une pétition en ligne a été signée par plus de 1.000 personnes. Cela, afin que les autorités réétudient le cas de cette famille, mais sans succès. Ce qui a poussé les habitants de cette ville à organiser une marche pour Lyes et sa famille. Sa femme Laura avait d’ailleurs prévu d’avoir recours à une grève de la faim en solidarité avec son mari, et ce, malgré son état de santé.

Il faut savoir que cette obligation de quitter le territoire français est tombée au moment même où sa femme est tombée malade, et que lui même avait signé un contrat avec son employeur. Contrat qui pourrait améliorer significativement sa situation. C’est la raison pour laquelle le couple, et les habitants de l’Audomarois n’ont pas compris cette décision. Et ont décidé de saisir toutes les voies de recours possibles.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes