France : Anne Hidalgo tacle Macron à cause de l’Algérie et Éric Zemmour

France – La maire de Paris, Anne Hidalgo, évoque la crise diplomatique entre l’Algérie et la France, et critique les propos d’Emmanuel Macron. On vous révèle tout, dans cette édition du 10 octobre. 

Les derniers propos du président français portant sur l’existence de la nation algérienne avant 1930 et la colonisation, continuent de susciter des répliques en Algérie ainsi qu’en France, comme du côté d’Anne Hidalgo. En fait, le gouvernement algérien a immédiatement déploré ces propos. Les déclarations de Macron ont de la sorte provoqué une crise diplomatique entre les deux pays.  

En France, la déclaration d’Emmanuel Macron ne fait pas aussi l’unanimité. Bien que la classe politique de la droite et l’extrême-droite approuve cette sortie du président, elle a aussi suscité des critiques, notamment dans le camp de la gauche. La dernière réaction aux propos du président français est venue de la part d’Anne Hidaglo, la maire socialiste de Paris

La dame est aussi candidate à la présidentielle de 2022, dans un entretien accordé au journal La Montagne. Elle a parlé de la déclaration du premier responsable du pays et elle a aussi évoqué la crise diplomatique entre la France et l’Algérie et le discours de Zemmour sur la question à la fois identitaire et sécuritaire. Il s’agit de ce que rapporte le site La Patrie News

La France doit éviter de rentrer en conflit avec les pays partenaires, selon la femme politique 

D’après le même média, dans l’interview, la future candidate aux présidentielles en France déclare qu’elle ne voit aucun intérêt pour son pays d’entrer en conflit avec l’Algérie. Elle dit : « Je ne parle même pas de la crise diplomatique majeure déclenchée avec l’Algérie… Quelle nécessité ? ».

Selon Anne Hidaglo, la crise diplomatique déclenchée entre l’Algérie et la France est le fruit des débats mal orientés, sur les sujets de l’identité et la sécurité. Elle avance alors qu’« il faut retrouver le goût du dialogue et non celui du conflit permanent. Quant aux questions d’identité et de sécurité, il faut les porter, mais vraiment pas comme le fait Éric Zemmour ». Toujours selon la même source. 

La maire de Paris appelle son gouvernement à éviter ce genre de crise set de conflits répétitifs avec les pays partenaires, notamment avec l’Algérie. Par ailleurs, les relations entre les deux pays ne sont pas encore apaisées, l’ambassadeur d’Algérie en France ne connaît pas encore la date de sa reprise. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes