Foot Algérie : le salaire de Belaïli, Atal, Delort, Boudaoui, Oukidja est dévoilé

Foot – Un média français a dévoilé hier le salaire des joueurs évoluant dans la Ligue 1, entre autres, les footballeurs de l’équipe d’Algérie, Belaïli, Atal et Delort. On expose pour vous leurs rémunérations mensuelles juste ci-dessous. 

En effet, le quotidien sportif L’Équipe a levé le voile sur les rémunérations des protagonistes de la première division française. Dans cet article, Dzair Daily vous propose un classement correspondant au salaire brut mensuel des membres de l’équipe d’Algérie ayant paraphé des contrats dans ce championnat, à l’image de Belaïli et Atal. Ou encore Delort, Boudaoui et Oukidja. Les détails dans ce numéro du mercredi 23 mars 2022.

L’attaquant de l’OGC Nice, Andy Delort, est placé en tête des internationaux algériens les mieux payés par leurs clubs français. Le membre des Verts touche, en effet, un salaire de 210.000 euros mensuellement. Il est suivi par Ryad Boudebouz. Ce dernier est payé 200.000 euros par mois de la part de son club AS Saint-Etienne.

Le défenseur de 25 ans, Youcef Atal, occupe la troisième place du podium des Footballeurs Dz les mieux payés à l’Hexagone. Et ce, avec une rémunération de 150.000 euros auprès du club français OGC Nice. L’international algérien, Nabil Bentaleb, touche quant à lui 65.000 euros mensuels à Angers SCO. Farid Boulaya vient en cinquième position. Le salaire du milieu offensif du FC Metz s’élève, effectivement, à 50.000 euros.

La rémunération mensuelle de Hichem Boudaoui au club de Nice

En outre, le salaire du jeune Bécharois, Hichem Boudaoui au club niçois s’établit à 46.000 euros. Soit un peu plus que les 45.000 euros que touche le chouchou des Verts, Youcef Belaïli au Stade Brestois 29. Ce dernier club octroie mensuellement la même rémunération au milieu de terrain, Haris Belkebla. Alexandre Oukidja de FC Metz ferme le classement avec le salaire de 42.000 euros par mois.

Il convient de souligner que tous les chiffres susmentionnés sont des estimations correspondant au salaire brut mensuel. Ils n’intègrent donc pas les primes supplémentaires. C’est ce qu’a affirmé le média sportif susvisé dans son édition de ce mardi 22 mars 2022.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes