AccueilÉconomieLe FMI juge les indicateurs de l’économie algérienne très positifs sur le...

Le FMI juge les indicateurs de l’économie algérienne très positifs sur le court terme

Algérie – Le FMI s’est exprimé, récemment, sur les indicateurs de l’économie algérienne qu’il estime très positifs. On vous en dit un peu plus à cet égard dans ce nouveau numéro du mercredi 28 décembre 2022. 

En effet, l’économie algérienne a dernièrement enregistré une évolution positive d’un bon nombre d’indicateurs, ce qui a été remarqué par le FMI. Par conséquent, la courbe reprend une tendance haussière. Et ce, malgré les différentes crises et l’inflation enregistrée au niveau mondial. Une situation qui s’est abattue sur les plus grandes instances économiques internationales.

En outre, Geneviève Verdier qui n’est autre que la chef de mission du FMI en Algérie, a déclaré que les réserves de change de notre pays s’élevaient à 53,5 milliards de dollars à la fin du mois de septembre 2022. Contre 46,7 milliards de dollars en fin 2021. Ce qui représente une augmentation significative des exportations hors hydrocarbures.

La chef de mission s’attend également à une accélération de la croissance des revenus du brut hors hydrocarbures. Et ce, de telle manière à atteindre 3,2 % en 2022, contre 2,1 % en 2021. Ce qui laisse penser que les perspectives de l’économie algérienne à court terme sont très positives. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar dans son récent numéro. 

Que pensent les économistes à propos des indicateurs de l’économie algérienne ?

De son côté, l’expert économique, Ishak Kharchi, a souligné que la hausse de la valeur du dinar est directement liée à la diversification économique. Et aux exportations hors du secteur des hydrocarbures, sur lesquelles l’Algérie travaille. Ce qui s’est reflété positivement sur la hausse de la valeur du dinar.

D’autre part, l’analyste économique Allali Mokhtar estime que la forte augmentation des exportations hors hydrocarbures en 2022 est due à un certain nombre de mesures incitatives approuvées par le gouvernement. Cela, afin d’encourager les produits locaux, encourager le troc, prendre soin des investissements locaux, ouvrir les passages frontaliers. 

Et développer la diplomatie économique. Ce n’est pas tout ! Selon les économistes, la révision de la loi relative à la monnaie et au crédit et les facilités prévues par la loi sur l’investissement donneront une forte impulsion à l’économie nationale en 2023. C’est ce dont a fait état la même source. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici