Exportations de l’Algérie : voici le produit qui vient juste après les hydrocarbures

Algérie – En 2022, notre pays se voit augmenter davantage le volume des exportations hors les hydrocarbures. Dans ce nouveau numéro, nous vous livrons les produits qui décernent la liste. 

Ce dimanche 26 juin 2022 s’est tenue la 19ᵉ édition du Trophé Export du World Trade Center. En fait, cette cérémonie est relative aux meilleures performances des entreprises actives dans les secteurs non pétroliers. Ainsi, l’Algérie se voit octroyer ce fameux trophée en matière des exportations hors les hydrocarbures. Dans le détail, celui-ci a été remporté par l’entreprise algérienne exportatrice « Tosyali Algérie ».

Pour précision, la société en question est spécialisée dans la fabrication du fer et l’acier. Cette année, les chiffres sont exceptionnels, puisque c’est la première fois que l’exportation hors hydrocarbures est en hausse. D’après le média Echorouk, le volume de l’exportation a augmenté de 82% comparativement à l’année passée.

Sachant qu’en 2021, la valeur est passée à plus de 5 milliards de dollars. Par contre, le premier trimestre de 2022, précisément, les quatre premiers mois, le bénéfice réalisé est estimé à 2,21 milliards de dollars. Ainsi, l’Algérie se démarque en développant le secteur des exportations dans de nombreux marchés internationaux.

Les produits qui détrônent le sommet des exportations  

Il est important de noter, en outre, que hors les hydrocarbures, ce sont le ciment et le fer qui viennent en tête de liste. En effet, le ciment a atteint un volume d’exportation de 130,94 millions de dollars. C’est-à-dire une augmentation de 125%. Quant à l’exportation des produits semi-finis à base de fer et d’acier, ceux-ci ont atteint 109,87 millions de dollars. En d’autres termes, le volume a rehaussé de 118,5%.

À l’issue de ladite cérémonie, le PDG du complexe Souakri, Abdenour Souakri a déclaré : « Auparavant, l’Algérie importait 500 millions de dollars ». Avant de reprendre : « Aujourd’hui, on exporte tout confondus, nous les cimentiers 500 millions de dollars ». Dans ce même sillage, il a précisé qu’il y a une possibilité d’atteindre 1 milliard de dollars entre tous les cimentiers. Et cela, dans le cas de la présence des moyens logistiques.

De plus, le conseiller au conseil d’administration de la société « Tosyali Algérie », Hamid Kacimi, s’est prononcé à cet égard. Ce dernier a proféré : « En 2024, nous aurons une capacité de 6 millions de tonnes ». Selon lui, sur ces 6 millions de tonnes, ils envisagent d’exporter au minimum 3 millions de tonnes vers tous les pays du monde. L’interlocuteur a, en outre, souligné : « Nous sommes en train d’exporter aux USA, au Canada, en Europe et en Afrique ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.