AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : pourquoi cette baisse inquiétante des prix du pétrole ? Ce...

Énergie : pourquoi cette baisse inquiétante des prix du pétrole ? Ce que nous savons

Énergie – Les prix du pétrole enregistrent une baisse inquiétante ces dernières semaines. Dzair daily tentera de décrypter avec vous ce phénomène dans les lignes qui suivent ce mardi 27 septembre 2022.

En effet, les prix du pétrole ont accusé une baisse inquiétante ces dernières semaines. Ils sont tombés au plus bas niveau depuis le mois de janvier dernier. Les cours du Brent sont passés durant les négociations d’hier à 85,73 dollars le baril. Tandis que le brut américain, West Texas Intermediate a atteint les 79 dollars le baril.  

Ces prix sont les plus bas enregistrés depuis le début de l’année. Il faut rappeler que les cours sont restés au-dessus de la barre des 100 dollars pendant plusieurs mois. Notamment en raison de la crainte d’une baisse de la demande et des conséquences du conflit russo-ukrainien. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

À contrario, certains analystes expliquent que cette baisse annonce une montée prochaine et significative des cours. Dans ce contexte, l’ancien analyste et encadreur de Sonatrach, Mourad Preure, a expliqué que le marché du pétrole obéit aux signaux du marché. Ce dernier qui est également caractérisé par la spéculation.

Prix du pétrole : vers une hausse des cours dans les prochains mois

Ainsi, le même analyste prévoit que cet équilibre ressenti actuellement sur le marché soit perturbé dans les prochains mois. Notant qu’il est possible de perdre la part du marché de la Russie. Il faut noter que l’approvisionnement russe est estimé à environ 4,5 millions de barils par jour.

Par ailleurs, il faut prendre en considération la conjoncture économique mondiale. Notamment la situation de certains grands pays comme la Chine et les États-Unis, qui souffrent d’endettement. Et pour parer à la montée de l’inflation et sauver leur système financier, ces pays ont augmenté leurs taux d’intérêt.  

En outre, le spécialiste a indiqué qu’il existe un autre facteur. Il s’agit de la hausse du prix de l’énergie, qui a atteint des records et qui a conduit à la fermeture de plusieurs usines en raison de l’augmentation des prix de l’électricité. À ce propos, Preure a interprété les indicateurs d’inflation et de stagnation économique comme les prémices d’une crise plus grave que celle de 2008.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes