AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : les prix du pétrole continuent de s'enfoncer

Énergie : les prix du pétrole continuent de s’enfoncer

Énergie – Après un chemin ascendant pendant plusieurs mois, les prix du pétrole vont dans le sens inverse et passent sous la barre des 84 dollars. Retrouvez les cours du Brent de ce lundi 26 septembre 2022 juste ici.

Au cours des dernières semaines, le marché international de l’énergie fait face à de fortes fluctuations notamment en matière des prix du pétrole. En effet, les cours de l’or noir ont fléchis jusqu’à atteindre leur seuil le plus bas observé depuis neuf (9) mois. Pour la première fois depuis le 14 janvier dernier, la valeur du Brent a baissé à moins de 84 dollars le baril.

Dans le détail, les contrats à terme sur le Brent ont enregistré une baisse de 1,22 % lors de la séance de ce 26 septembre. Le coût du baril s’affiche, de ce fait, à 83,99 dollars. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien arabophone El Bilad, sur la base des données du site spécialisé Bloomberg.

De même, les contrats à terme sur le West Texas Intermediate (WTI) ont eux aussi reculé de 1,22 %. Le brut américain s’est ainsi négocié à 77,78 dollars le baril, à 06 h 13 GMT, apprend-on par le biais du même média. Notons, dans ce sillage, que cette diminution des prix s’explique par deux principaux facteurs.

Les cours des hydrocarbures fléchissent sur le marché international

Effectivement, la chute de la valeur de l’or noir relève essentiellement des craintes économiques stimulant une baisse de la demande du brut. D’autant plus que les banques centrales s’apprêtent à augmenter les taux d’intérêt afin de lutter contre l‘inflation. Cependant, il sied de noter que la baisse des prix a également touché une autre énergie fossile, le gaz naturel.

Lors de la séance d’aujourd’hui, les cours du gaz en Europe ont chuté d’environ 5,9 %. Menant ainsi les contrats à terme sur le carburant bleu à un niveau inférieur à 1.800 dollars par mille mètres cubes. Selon l’indice du centre européen TTF, les contrats à terme du gaz ont débuté les échanges à 1.855,2 dollars. Cela, avant de finir à 1.769,3 dollars par millier de mètres cubes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes