AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : chute des prix du pétrole sur les marchés mondiaux

Énergie : chute des prix du pétrole sur les marchés mondiaux

Énergie – En cette séance d’aujourd’hui 28 octobre 2022, on constate une chute des prix du pétrole sur les marchés mondiaux. Découvrez toute l’actualité dans la suite de cette nouvelle édition. Dzair Daily relate pour vous plus de détails. 

Au cours de ces dernières semaines les stocks des énergies fossiles ont chuté, les matières premières en l’occurrence. Il en résulte de ce fait, une forte baisse concernant les prix du pétrole, sur les marchés mondiaux, on note alors que les cours de la susdite substance ne cessent de connaître des fluctuations. 

Il faut savoir qu’il y a trois facteurs qui entrent en jeu quant à cette variation des prix du pétrole. D’abord, le rythme de croissance aux États-Unis et en Europe. Ensuite, Il y a notamment le conflit russo-ukrainien, qui a toutefois, propulsé les prix de l’or noir à des prix records. Enfin, vient le rôle de la Chine à pouvoir se dépêtrer ou pas du Covid-19.

Ce dernier étant le moteur de l’ouverture ainsi que de la fermeture de son économie. À savoir que la fermeture économique tire systématiquement les prix vers le bas. Comme c’est le cas lors de la séance d’aujourd’hui, où les prix du pétrole ont emprunté un chemin descendant. Il s’agit là de ce que rapporte le média généraliste, El Bilad. 

Prix du pétrole : une forte baisse en cette séance du 28 octobre 2022 

En effet, lors des échanges effectués ce vendredi matin, les contrats à terme sur le Brent perdent environ 78 cents de leur valeur. Soit 0,8 %, et se négocient à 96,18 dollars le baril. Pour rappel, ceux-là ont terminé lors de la séance de la veille, sur une augmentation de 1,3 %. Pour leur part, les contrats à termes sur le brut américain West Texas Intermediate se négocient à 88,08 dollars. 

Enregistrant ainsi une baisse d’environ 1,1 %, perdant de leur prix une valeur de 1 dollar. Cependant, les deux contrats pétroliers de référence étaient sur la bonne voie pour une hausse hebdomadaire. Le brut Brent se dirigeait vers des gains d’une valeur de plus de 2 %. Le West Texas Intermediate, quant à lu, a enregistré des gains de plus de 3 %.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes