AccueilÉconomieÉnergiePrix du pétrole : les cours du brut en baisse

Prix du pétrole : les cours du brut en baisse

Prix du pétrole – Hier mercredi, les cours du brut ont à nouveau chuté, retrouvant ainsi leur baisse sur le marché mondial. L’équipe de Dzair Daily expose pour vous tous les détails liés à cette actualité dans cette édition du 27 octobre 2022.

Les tarifs des énergies fossiles sur le marché international des hydrocarbures dépendent en effet de plusieurs éléments qui sont loin d’être stables. Chose qui explique de ce fait la flopée de fluctuations enregistrées pour dans le marché du brut, à l’image de la baisse des prix du pétrole observée lors des cotations de ce 26 octobre.

Parmi la longue liste des indicateurs qui sont en relation étroite avec les prix affichés pour l’or noire sur le marché des hydrocarbures, on retrouve notamment l’état des stocks en la matière aux États-Unis. En effet, les cours du pétrole se revoient à la baisse lorsque les USA affichent des niveaux de stocks de pétrole brut élevés.

C’est ainsi la raison qui explique la chute des prix de l’or noir lors des échanges de ce mercredi. Dans le détail, l’Institut pétrolier américain a fait état d’une hausse des réserves de pétrole au cours de la semaine dernière. Les stocks du pays en la matière sont ainsi de l’ordre de 4,5 millions de barils.

Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien arabophone El Bilad. Notons toutefois que les États-Unis n’ont encore pas divulgué les données officielles sur l’état des stocks de pétrole. Cela, sur la base des données du site Web spécialisé Bloomberg.

Prix du pétrole : vers la première hausse mensuelle depuis des mois

Lors des séances de ce 26 octobre, le pétrole américain a perdu 0,9 % de sa valeur. Les contrats à termes sur le West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en décembre se sont en effet négociés à 84,55 dollars/ baril. Pour sa part, le baril du Brent pour livraison en décembre a plongé de 1,1 %, s’affichant ainsi au prix de 92,48 dollars.

Par conclure, il sied de souligner que les prix de l’or noir tendent, selon Bloomberg, à réaliser la première hausse mensuelle depuis un bon moment. Soit les premiers résultats mensuels favorables depuis la décision prise par l’OPEP+ en mai dernier. À savoir, celle qui consiste à réduire les quotas de production pétrolière.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes