17.9 C
Alger
17.9 C
Alger
lundi, 13 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentDevise en Algérie : Le témoignage des cambistes du marché parallèle

Devise en Algérie : Le témoignage des cambistes du marché parallèle

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les cambistes du marché parallèle de la devise évoquent les dessous de leur business ainsi que les différentes étapes par lesquelles il est passé.

Le dinar connaît une chute sans précédent de sa valeur face aux autres devises principales dans le marché informel des devises. Ceci dit, les cambistes du marché parallèle, dévoilent tous les secrets du change de la devise en Algérie, et les étapes par lesquelles il est passé depuis le début de la pandémie. 

Cependant, le Square Port-Saïd, connu pour être la plaque tournante du change parallèle dans notre pays, ne paraît pas aussi fréquenté qu’avant. Après plusieurs mois d’absence d’activité, à cause de la pandémie mondiale liée au coronavirus, il semble bien que l’endroit n’a toujours pas repris du service. 

- Publicité -

Même s’il retrouve petit à petit le mouvement, les visites des acheteurs et les bruits habituels, les cambistes demeurent invisibles sur place. C’est comme si qu’une certaine méfiance s’est installée dans ce marché de devises parallèle. Messaoud, l’un des cambistes habitués du Square, estime, auprès de Liberté, que la demande sur les devises commence à retrouver son rythme, sous l’impulsion des informations circulant au sujet d’une ouverture prochaine des frontières nationales.

Il est à noter que depuis le début de cette crise sanitaire due à la Covid-19, le marché parallèle ne s’est pas laissé totalement abattre. Même quand toute activité était à l’arrêt au cours des neuf derniers mois, les cambistes installés en France et ceux qui activent en Algérie, continuaient à gérer leur business par téléphone, toujours selon le quotidien francophone

Désormais, les cambistes trouvent de nouvelles approches pour se faire discrets

En effet, les changeurs prêtent des dinars en Algérie contre des euros encaissés en France. Cela grâce à un réseau de cambistes positionnés dans les deux pays. Une opération de change à l’international, dans ce marché parallèle s’avère désormais possible.

- Publicité -

Messaoud le précise clairement à la source sus-citée. L’intervenant souligne aussi que l’offre de la devise est minime, comparée à la demande qui est en constante hausse. Toutefois, les cambistes ont développé des méthodes assez discrètes dans leur façon de faire.

Certains ont trouvé refuge dans les entrées d’immeubles, d’autres dans les cafétérias. C’est ce que confie Ahmed, un propriétaire d’une boutique sous les arcades du Square, à Liberté. Une autre catégorie a même développé son commerce sur les réseaux sociaux, avec livraison de la monnaie à domicile.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -