AccueilActualitéAlgérieCovid-19 en Algérie : les prévisions de Sanhadji sur la 3ᵉ vague

Covid-19 en Algérie : les prévisions de Sanhadji sur la 3ᵉ vague

Algérie – Le président de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, le professeur Kamel Sanhadji s’est prononcé à propos de la 3ᵉ vague de la Covid-19 en Algérie. 

En effet, dans son passage aux ondes de la Radio nationale Chaine 1, ce mercredi 04 août 2021, le professeur Kamel Sanhadji, président de l’Agence nationale de sécurité sanitaire s’est exprimé autour du sujet d’actualité, la 3ᵉ vague liée à la Covid-19 en Algérie. Le spécialiste qualifie la situation qui y règne des plus inquiétante.

Dans son intervention, le Pr Sanhadji a déclaré que la capacité des hôpitaux est insuffisante pour faire face au tout nouveau variant delta mutant. Il explique que cette nouvelle souche présente des caractéristiques dangereuses auxquelles les établissements de santé algériens ne pourraient pas faire face. C’est en raison principalement du manque de moyens nécessaires. 

Le porte-parole a expliqué entre autres que les capacités de système hospitalier ne suffisent pas pour contenir un tel variant. Puisque ce dernier a une capacité de se propager d’une façon plus rapide et plus dangereuse. Ce qui engendre la nécessite d’utilisation d’une quantité importante d’oxygène. Entraînant ainsi un manque cruel des concentrateurs d’oxygène au sein des hôpitaux. 

Pas les moyens de faire face à ce nouveau variant mutant selon Sanhadji 

Par ailleurs, selon la même source précitée, Sanhadji a en outre souligné que l’Agence a remis des rapports au ministère de la Santé les alertant du danger du variant mutant. Tout en joignant des recommandations pour une prise en charge optimale des personnes infectées. 

À ce propos, et dans un même sillage, on a récemment appris la détection d’un tout nouveau variant. Ce dernier est appelé « Delta Plus ». Une mutation du variant Delta au coronavirus. C’est en Corée du Sud qu’il a été repéré cette fois-ci. C’est après avoir été détecté pour la première fois en Inde. Avec la confirmation de deux cas positifs. 

Un vent de panique souffle une nouvelle fois sur tout le Globe, avec l’apparition de cette nouvelle souche. Celle-ci est jugée « préoccupante » par les autorités sanitaires indiennes. Le Delta Plus se définit notamment par une « transmission accrue », explique-t-on.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes