Algérie

Covid-19 en Algérie : Voici les catégories prioritaires au vaccin

0
vaccin pfizer
S'abonner :

Algérie – Plusieurs laboratoires se livrent une concurrence féroce pour mettre au point un vaccin contre la COVID-19, pour certains les résultats sont positifs. Dans le cas où un vaccin serait commercialisé en Algérie, qui sont les personnes prioritaires ?

Selon l’organisation mondiale de la santé, lorsque le premier vaccin contre la COVID-19 sera commercialisé, il n’y en aura éventuellement pas pour tout le monde, y compris pour Algérie. En effet, le 16 novembre le directeur général de l’OMS et ses délégués se sont exprimés sur ce sujet. Ils considèrent les personnels soignants, les personnes âgées et celles qui sont susceptibles de développer une forme grave de COVID-19 comme prioritaires.

Si les vaccins de Pfizer, Moderna, Sanofi ou encore d’AstraZeneca montrent des résultats tout à fait encourageants, tout le monde ne pourra pas les obtenir. Effectivement, le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, le professeur Abderrahmane Benbouzid, s’est exprimé à ce sujet dans une déclaration à la presse. Il a révélé que 200 laboratoires travaillent sur l’élaboration d’un vaccin contre le coronavirus dans le monde. 40 de ces derniers sont en phase 3 des essais cliniques, rapporte le site francophone Algerie360.

Dans le même sillage, le premier responsable du secteur de la santé a décidé de privilégier les personnes âgées de plus de 65 ans. Et toute autre personne souffrant de maladie chronique, rapporte la même source.  

Bientôt la disponibilité du vaccin anti-COVID 19 en Algérie ?

En effet, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid; a déclaré avoir reçu différents responsables et ambassadeurs des laboratoires de plusieurs pays producteurs du vaccin contre le coronavirus. Et ce, afin d’étudier les circonstances d’importation du vaccin qui; sera soumis aux recommandations du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus indépendamment de son prix. En ajoutant que protéger la santé des citoyens n’a pas de prix, selon le site Algerie360.

Par ailleurs, le premier responsable du secteur de la santé a également précisé que l’Algérie n’importera aucun vaccin dont l’innocuité et l’efficacité ne sont pas assurées dans le pays producteur, rapporte la même source.   

Rappelons par ailleurs, que le délégué chargé de la réforme hospitalière, le professeur Ismaïl Mesbah a prévenu; qu’un éventuel vaccin efficace ne suffira pas à lui tout seul à vaincre la pandémie de COVID-19. Dans ce même contexte, il a prévenu que les différents moyens de prévention sont fondamentaux pour limiter la propagation du virus virulent, la COVID-19.

Article recommandé :  La date d’acquisition du vaccin anti-Covid-19 en Algérie selon Akhamouk

Messi pour remplacer Mahrez à Manchester city ? Guardiola favorable

Article précédent

Air Algérie programme un vol de rapatriement depuis ce pays

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.