Algérie

Lutte contre le Coronavirus en Algérie : Le vaccin n’est pas suffisant ?

0
Algérie vaccin Coronavirus Pfizer
S'abonner :

Algérie – Ismail Mesbah, le ministre délégué chargé de la réforme hospitalière estime que le vaccin n’est pas l’unique voie pour sortir de l’épidémie du Coronavirus.

En effet, dans une déclaration au quotidien algérien Ennahar, le ministre délégué auprès du ministre de la santé, le professeur Ismaïl Mesbah, a fait savoir que le vaccin restait un moyen de prévention supplémentaire, qu’il est conçu pour s’additionner aux mesures préventives et gestes barrières pour éviter la propagation incontrôlable du Coronavirus en Algérie.

Le délégué chargé de la réforme hospitalière a révélé à la même source que la vaccination est uniquement un allié pour la protection de la santé des citoyens, une protection qui doit essentiellement être efficace et sûre. Il appelle les citoyens à continuer d’adopter les bons réflexes tels que le respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociales; les restrictions sur les rassemblements et déplacements, pour limiter les risques de contamination.

Par ailleurs, le ministre délégué auprès du ministre de la santé, a déclaré que pour une disponibilité d’une potentielle vaccination; les résultats de l’efficacité du vaccin COVID-19 doivent être reconnus et recommandés par l’organisation mondiale de la santé (OMS). Et il a ensuite ajouté, qu’un plan national de vaccination est pleinement intégré au plan du ministère de la santé national pour s’assurer du succès du vaccin, rapporte la même source.

Le vaccin un élément de plus pour lutter contre la propagation de la COVID-19

Nombreux sont ceux qui ont exprimé leur optimisme et leur allégresse à l’idée d’une éventuelle commercialisation du nouveau vaccin conçu par Pfizer et BioNTech d’une efficacité de 90%. Mais il semblerait que le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé ne soit pas du même avis. En effet, ce lundi 16 novembre le directeur général; Tedros Adhanom Ghebreyesus a prévenu qu’un vaccin ne suffira pas à vaincre cette pandémie de COVID-19.

De plus, le directeur général de l’OMS avait exprimé son inquiétude au sujet de la négligence des citoyens après la commercialisation du vaccin contre le coronavirus. Il a souligné qu’au départ les quantités seront probablement limitées, en considérant que les personnels soignants; et les personnes qui sont susceptibles de développer une forme grave de COVID-19 auront un accès prioritaire pour un vaccin anti-COVID19.

En attendant la commercialisation d’un vaccin efficace contre la COVID-19, le seul moyen d’affronter le virus est de rester prudent et se montrer vigilant.      

Article recommandé :  Coronavirus en Algérie : Le bilan s'alourdit ce 26 juillet (Morts, contaminés)

Algérie : Belaïli pouvait jouer à Tottenham ou Atlético Madrid selon Belmadi

Article précédent

Messi pour remplacer Mahrez à Manchester city ? Guardiola favorable

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.