Déconfinement en Algérie : Le ministre de la Santé révèle son plan

Algérie – Selon le ministre de la Santé, le Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus dans le pays a mis en place un plan de déconfinement en Algérie, en attendant l’assouplissement des mesures de confinement lié à l’amélioration du bilan épidémiologique quotidien.

- Advertisement -

En effet, lors de son passage sur les ondes de la radio Chaîne 3 ce 21 mai, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a révélé l’existence d’un plan de déconfinement en Algérie; élaboré par le Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de la contagion du Coronavirus en Algérie.

« Nous avons élaboré un plan de déconfinement que nous gardons pour nous, tant qu’il n’y a pas de mesures ou de décisions de déconfinement »; a déclaré le premier responsable du secteur de la santé en Algérie.

Ce plan sera soumis au gouvernement et entrera en vigueur, lorsque la situation le permettra, a-t-il affirmé; précisant que la levée du confinement dépendra de la courbe relative au nombre de contaminations et de décès dus au Coronavirus.

Le seuil minimal fixé par le Comité scientifique

Selon le ministre de la Santé, le déconfinement en Algérie serait envisageable dés que « des indices favorables apparaîtront »; faisant ainsi référence à la baisse des chiffres du nombre de contaminations et de décès, à un seuil bien précis.

« Personne ne sait quand cette décrue arrivera, mais ce n’est qu’à ce moment là que les mesures de déconfinement progressif seront engagées »; a confié Benbouzid avant d’ajouter que le Comité scientifique estime que si le nombre des contaminations passe sous la barre des 50 cas par jour d’une manière durable; l’on pourra dès lors parler d’un déconfinement graduel.

Vers un déconfinement dans plusieurs secteurs ?

Le membre du gouvernement a fait savoir qu’il y a un plan de déconfinement dans tous les secteurs, dont la santé, le commerce, le sport ou encore l’industrie. « Par exemple le secteur du sport peut demander notre avis, concernant la possibilité de reprendre les activités sportives. Là on interviendra comme conseiller uniquement »; a-t-il commenté.

Concernant le secteur sanitaire, Benbouzid a réaffirmé qu’il a déjà instruit les dispositifs de reprise des activités dans les hôpitaux « progressivement » et « graduellement ». Étant donné que la situation épidémiologique est quelque peu stable, il faut se préparer à reprendre les activités; tout en gardant les mêmes mesures de prévention sanitaire et de distanciation sociale, a préconisé le ministre de la Santé.

En conclusion, Abderrahmane Benbouzid a mis en garde contre le relâchement des consignes de prévention dès la levée progressive du confinement; réitérant la nécessité et l’obligation de porter le masque de protection.

Concernant le rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger depuis la fermeture des frontières à cause de la pandémie du Coronavirus, l’intervenant a estimé que l’État va les rapatrier, car beaucoup sont dans une situation « très pénible ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes