Coronavirus en Algérie : Flambée des prix des masques chirurgicaux

Algérie – Les pharmacies annoncent la rupture des stocks des masques chirurgicaux, dont les prix se sont déjà multipliés par 3.

Quelques heures après l’annonce du premier cas de contamination au Coronavirus (Covi-19) en Algérie, la psychose s’est emparée des algériens. Première répercussion, les prix des masques chirurgicaux ont enregistré une hausse record ce mercredi 26 février, si bien que certains pharmacies annoncent déjà la rupture des stocks et le prix des masques a d’ores et déjà pris son envol.

En effet, alors que le prix des masques chirurgicaux était fixé à 10 DA l’unité dans les pharmacies, il oscille désormais entre 20 à 30 dinars depuis l’annonce du premier cas de Coronavirus, rapporte le site économique Algérie Eco.

Les pharmacies annoncent des ruptures de stocks dans plusieurs villes à travers le territoire national notamment dans les grandes villes comme à Alger. « Nous sommes en rupture de stock depuis quelques jours, et nous hésitons à faire des commandes car le prix a triplé et nous pensons que beaucoup de personnes ne vont pas l’acheter à ce prix. », a  confié une pharmacienne citée par la même source.

Rappelons à cet égard, que pour plus d’efficacité, les masques doivent être changés, toutes les trois à quatre heures. Ainsi, le masque est jetable peut poser un vrai problème à beaucoup de citoyens si les prix continuent de grimper.

Nouveaux détails sur le premier cas de Coronavirus

Le directeur de la prévention et de la lutte contre les maladies transmissibles au ministère de la Santé, Djamel Fourar, a donné davantage de détails sur le premier cas de contamination au Coronavirus en Algérie.

« C’est un ressortissant italien qui a atterri en Algérie le 17 février dernier. Il s’est ensuite rendu [le 18 février] dans une base de vie à Hassi Messaoud dans la wilaya de Ouargla [à 700 km au sud de la capitale Alger]. », a-t-il expliqué.

Quant à l’avion ayant transporté le patient, Dr Fourar affirme que les services de santé ont procédé à « sa décontamination, au niveau de l’aéroport d’Alger », assurant par la même occasion que tous les voyageurs ayant pris le même vol que le patient subiront un examen médical.

https://www.facebook.com/elbilad/videos/288215112139902/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes