Coronavirus en Algérie : Benbouzid s’exprime sur la conjoncture sanitaire

Algérie – Visite au campement défensif sanitaire en Algérie « Unités du Coronavirus », le Pr Benbouzid, rassure quant à la capacité d’accueil efficiente des hôpitaux.

Dans une perspective de soutien et d’encouragement, le ministre de la Santé Benbouzid s’est rendu hier premier jour de l’Aïd El Kebir en Algérie, dans certains hôpitaux à Alger, disposant des unités de traitement du Coronavirus. Et à cet effet, le responsable de l’infrastructure médical s’est entretenu avec le personnel soignant.

En outre, Benbouzid a indiqué que la situation est désormais stable dans les hôpitaux d’Algérie, surtout dans les services de lutte contre le Coronavirus; voire « en nette et en constante amélioration ». Et ces derniers ne subissent plus une pression démesurée. Une annonce a priori exutoire, vu la continuelle hausse des contaminations recensées au quotidien. 

Par ailleurs, le ministre de la Santé a souligné que cet équilibre est principalement dû à la nouvelle stratégie de gestion instaurée. De par l’application de cette dernière, stipulant que la primauté d’hospitalisation est accordée aux plus vulnérables; les sanatoriums gèrent désormais mieux les patients atteints de Coronavirus. Surtout que les cas asymptomatiques, sont de suite redirigés chez eux, en leur administrant un traitement approprié. Une démarche qui a garanti la libération de nombreux lits d’alitement. 

Stabilité au sein des structures hospitalières : Benbouzid dévoile les raisons 

Par voie de conséquence, en appliquant un protocole de soins réduit à une durée d’hospitalisation limitée à 5 jours seulement; le personnel médical arrive à cerner, les  patients dont l’état de santé est précaire, nécessitant un suivi rigoureux. Ainsi, plus de 3.000 lits sont vacants, portant à un total de 13.3955 lits disponibles; depuis la mise en pratique de ce dispositif, qui a pris effet en date du 10 juin dernier.

De par cette constatation, les responsables de certains établissements hospitaliers, notamment ceux de Aïn Taya, El Kettar et Zéralda; ont exprimé leur « contentement » quant à la « diminution de la responsabilité » dans leurs unités de Coronavirus. Grâce notamment, à l’engagement entrepris par les polycliniques dans la prise en charge des contaminés légèrement affectés.

Dans le même sillage, le Pr Benbouzid n’a pas omis d’indiquer que les autorités ont veillé à approvisionner; les structures médicales avec les fournitures indispensables, pour briser cette chaîne de prolifération. Il poursuit en soulignant, qu’une considérable augmentation des kits de dépistages et du matériel de protection ont été fourni pour l’armée blanche.  

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes