Coronavirus : Air Algérie suspend ses vols vers la Mecque

Algérie – Air Algérie a suspendu ses vols vers les Lieux Saints, suite aux décisions préventives prises par l’Arabie Saoudite face au risque d’épidémie du Coronavirus.

En effet, selon un communiqué publié par la compagnie nationale de trafic aérien hier 27 Février, la suspension concernera tous les vols entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite, une décision effective suite à l’annonce des autorités saoudiennes d’empêcher les pèlerins étrangers d’entrer dans la sainte mosquée, rapporte le média arabophone Echorouk.

Une mesure de précaution qui intervient en réponse aux recommandations des autorités saoudiennes, qui ont décidé de suspendre à titre temporaire l’entrée des pèlerins au royaume souhaitant accomplir les rituels de la Omra afin d’éviter la propagation du Covid-19 en Arabie Saoudite, a confirmé Amine Andaloussi, porte-parole d’Air Algérie. 

Alors qu’un vol prévu le 27 Février vers 11 heures du matin a été annulé, deux avions vides ont été envoyé au courant de la même journée depuis les aéroports d’Oran et de Constantine, afin de permettre l’évacuation des Algériens sur place. De plus, un autre rapatriement aura lieu afin de récupérer les pèlerins Algériens qui sont actuellement à la Mecque, selon les sources d’El Bilad.

Air Algérie reprend ses vols vers Pékin

Il est utile de rappeler que les échanges aériens entre Alger et Pékin ont été suspendu depuis le 6 février 2020 pour une durée de deux mois, après un dernier vol de rapatriement des Algériens qui se trouvaient à Wuhan, épicentre de l’épidémie viral du Coronavirus apparu en Décembre 2019.

Selon Airline Route, la ligne Alger-Pékin reprendra dès le premier Mars. À cet effet,  un Airbus A330-200 tri-classe a été programmé pour décoller les Jeudis et Dimanches à 12h50 pour atterrir le lendemain à 7h00. Quant aux vols de retour Pékin-Alger, ces derniers se feront les Lundis et Vendredis à 8h50 pour arriver à 14h20.

Pour rappel, le premier cas de contamination au Coronavirus en Algérie a été déclaré le 25 Février par le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid au JT de 20 heures sur la chaîne de télévision nationale l’ENTV. Le patient infecté est un ressortissant Italien qui est actuellement suivi par les autorités sanitaires concernées

En outre, afin d’atténuer la psychose et la panique des citoyens Algériens, le gouvernement a lancé une campagne de mesures préventives à suivre afin de se protéger de toute éventuelle épidémie de Covid-19 au niveau national.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes