AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : ENI révèle les détails sur le premier cas...

Coronavirus en Algérie : ENI révèle les détails sur le premier cas confirmé

Algérie – La société italienne ENI a communiqué de nouveaux détails sur son employé testé positif au Coronavirus (Covid-19).

Le porte-parole de la société pétrolière italienne ENI a révélé, le 26 février, de nouveaux détails sur l’ingénieur infecté par le Coronavirus qui est actuellement localisé au niveau du champ gazier Menzel Ledjmet-Est, (MLE), dans la wilaya de Ouargla à Hassi Messaoud, à environ 700 km au sud de la capitale Alger, rapporte le quotidien arabophone Echorouk qui cite un communiqué d’ENI.

Ainsi, le porte parole de l’entreprise italienne explique que l’employé est originaire de la province de Bertonico, qui fait partie de la « Zone rouge » de Lombardie, le ressortissant italien est arrivé en Algérie le 17 février. Depuis le 21 février, conformément aux dispositions des institutions italiennes, l’employé a été placé en isolement dans le camp.

Selon le porte-parole de ENI : « L’employé n’a pas de fièvre et est en bonne santé. […] En contact étroits avec les autorités algériennes, et conformément aux protocoles de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les maladies infectieuses, ENI collabore activement à la gestion opérationnelle de l’affaire. » a-t-il conclu.

Vers le dépistage des passagers de l’avion contaminé

En effet, le directeur de service des maladies infectieuses de l’hôpital Boufarik, le professeur Mohamed Yousfi, a appelé à soumettre tous les passagers de l’avion qui transportait le patient italien testé positif au Coronavirus, à un test de dépistage et à des procédures d’isolement médical par mesure de sécurité, en vue de prévenir le risque de propagation.

Yousfi estime, dans ce sens, que le seul dispositif mondial en place pour garantir que le Coronavirus ne se propage pas, reste « la quarantaine de toutes les personnes suspectées d’être infectées, ou ayant eu un contact avec la personne infectée, pendant une durée de 14 jours. »

De son côté, le représentant de l’OMS en Algérie a affirmé que l’Algérie est dans la capacité de faire face au risque d’épidémie de Coronavirus (Covid-19) dans le pays. « Aujourd’hui nous pouvons dire que l’Algérie fait partie des pays qui ont les compétences techniques nécessaires, et c’est aussi un pays par lequel l’épidémie pourrait entrer de par le volume d’échange avec les pays déjà touchés. », a-t-il expliqué.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici