AccueilFootCHAN 2022 en Algérie : la CAF enquête suite à la plainte...

CHAN 2022 en Algérie : la CAF enquête suite à la plainte du Maroc

Foot – La FRMF a dénoncé des propos racistes qui auraient été prononcés lors de la cérémonie d’ouverture du CHAN 2022 en Algérie, suite à quoi la CAF a décidé d’ouvrir une enquête. On vous dit tout à ce propos dans la suite de ces lignes du 16 janvier 2023.

En effet, la Confédération Africaine de Football (CAF) a déclaré qu’elle ouvrirait une enquête suite à la plainte déposée par la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Cette dernière a ainsi publié un communiqué dénonçant des événements offensant le peuple marocain, qui se seraient produits durant la cérémonie d’ouverture du CHAN 2022 en Algérie, voici les mesures prises par la CAF dans la suite de ces lignes.

Dans le détail, la FRMF a dénoncé des propos racistes prononcés par les supporters à l’encontre du public marocain. Mais ce n’est pas tout, la structure marocaine a également évoqué des  « agissements malveillants » et des « manœuvres abjectes ». Le discours du petit-fils de Nelson Mandela est d’ailleurs visé par ces adjectifs.

Et pour cause, la FRMF a qualifié ce discours de provocateur et surréaliste. Estimant qu’il a bafoué le règlement de l’organisation des manifestations footballistiques sous l’égide de la CAF. L’instance marocaine est allée encore plus loin, elle a appelé, dans son communiqué, le président de la CAF, Patrice Motsepe, à « assumer toute la responsabilité face à ces transgressions flagrantes qui n’ont aucun lien avec les principes et valeurs du ballon rond ».

Événements de la cérémonie d’ouverture du CHAN 2022 : la CAF ouvre une enquête

Suite à ce communiqué explosif, la CAF a réagi et a tenu à apporter quelques clarifications. Dans un premier temps, l’instance africaine a indiqué qu’elle s’abstiendrait de s’impliquer dans la politique et restera neutre sur les questions de nature politique. Ceci, en application de ses Règlements et Statuts et de ceux de la FIFA. Il s’agit de ce que rapporte le site La Gazette du Fennec.

Par ailleurs, la CAF a précisé que les déclarations politiques qui ont fait l’objet de cette polémique ne sont pas issues de la structure continentale. Ajoutant que ces déclarations ne reflètent ni le point de vue, ni l’opinion de la CAF en tant qu’institution politiquement neutre. Elle conclut en indiquant qu’elle ferait connaître les résultats de son enquête en temps opportun. 

Ces investigations que la CAF promet de mener devraient établir si ces déclarations politiques et les événements ayant eu lieu lors de la cérémonie d’ouverture du CHAN 2022 en Algérie violent les Statuts et Règlements de la CAF et de la FIFA. Affaire à suivre…

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici