AccueilGuide VoyagesCanada : voici les conditions de voyage depuis l’Algérie à Montréal

Canada : voici les conditions de voyage depuis l’Algérie à Montréal

Voyage – Le consulat général d’Algérie à Montréal, au Canada, a publié un communiqué mettant à jour les conditions de voyage en provenance de l’Algérie. Découvrez plus de détails dans les lignes qui suivent. 

Suite à l’apparition de nouveaux cas de Covid-19, le consulat général d’Algérie à Montréal, au Canada, a publié un rappel important concernant les conditions de voyage depuis l’Algérie. En effet, les voyageurs désirant rejoindre le territoire canadien depuis les aéroports algériens doivent se soumettre à plusieurs mesures restrictives.

Il s’agit là de ce que rapporte le site d’information Djalia Dz. L’information paraît dans son édition du vendredi 22 juillet 2022. Dans le détail, le susdit établissement consulaire appelle les ressortissants algériens et étrangers qui prévoient de venir en Algérie à présenter un pass vaccinal complet. Ce dernier doit dater de moins de 9 mois.

Un test PCR négatif de moins de 72 heures est toujours exigé. Les voyageurs sont ainsi priés de respecter scrupuleusement ces mesures. Le consulat général d’Algérie au Québec leur recommande en outre de prendre leurs précautions avant de se rendre à l’aéroport.

Il faut dire que la destination Canada est de plus en plus prisée par les citoyens algériens, notamment les plus jeunes. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à souhaiter s’y rendre pour faire leurs études et s’y établir à long terme.

Il est vrai que de nombreux Algériens ont pu s’installer au Canada grâce à leur permis d’étude. Mais depuis cinq ans maintenant, le nombre de visas d’études refusés aux Algériens a bondi en flèche.

Visa d’études pour le Canada : le taux de refus explose

À ce propos, une commission parlementaire a adressé un rapport à l’IRCC (Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada). Elle lui demande plus de transparence concernant les freins que rencontrent les candidats africains au permis d’études au Canada.

Il a en effet été constaté que 80% des demandeurs de visa d’études africains sont refusés. Tandis que les étudiants européens obtiennent facilement leurs visas. Dans ce rapport, la commission a évoqué des décisions souvent arbitraires, des différences systémiques.

Elle dénonce alors un taux de refus exagérément élevé. Par ailleurs, un autre rapport fédéral évoque des préjugés raciaux. En attendant, les demandes se font de plus en plus nombreuses et la réouverture des frontières facilite désormais les va et vient des voyageurs, en dépit des restrictions.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes