Le nombre de harraga vers l’Espagne en baisse significative

Voyage – Le phénomène de « harraga » vers l’Espagne connaît une baisse considérable du nombre de migrants clandestins algériens en comparaison avec l’année 2021. Dzair Daily vous dévoile tous les chiffres dans les lignes qui suivent de cette édition du 22 juillet 2022.  

En effet, le nombre de jeunes algériens qui prennent la mer clandestinement pour atteindre l’autre rive de la Méditerranée a connu un recul sensible cette année. Ce nouveau rythme, marqué par une baisse considérable du nombre de harraga algériens, concerne particulièrement l’Espagne.

Un chiffre qui a été même divisé en deux par rapport à l’année 2021, selon les dernières statistiques divulguées par les services de police espagnol. Effectivement, c’est durant l’été que ce phénomène enregistre des records sans précédent.

Mais cette année, le nombre total d’Algériens qui ont pris le large clandestinement vers l’Espagne n’a pas dépassé les 2.058 personnes. Il s’agit là du chiffre recensé entre le 1er janvier et le 15 juillet. Le quotidien généraliste arabophone Ennahar a rapporté l’information dans son dernier numéro. 

Ainsi, une nette baisse est observée, si on compare avec l’année précédente. Une période où les chiffres doublaient. En effet, les autorités espagnoles avaient enregistré l’entrée illégale au sein de leur territoire de 4.044 algériens à la même période en 2021. Il s’agit l’a encore de ce qu’a révélé la source médiatique citée auparavant. 

Immigration clandestine : le nombre de harraga algériens en chute 

Par ailleurs, le média en question a dévoilé les statistiques migratoires des citoyens algériens entre 2018 et 2020. À ce propos, les données partagées par la police espagnole montrent qu’entre janvier et juillet 2020, 2.822 harraga sont entrés irrégulièrement en Espagne.

Pour rappel, cette période a été marquée par l’avènement de la pandémie liée au Covid-19. Cette dernière a paralysé le monde et notamment le secteur de transportEn outre, le même service a fait état de l’arrivée de 545 Algériens sur les côtes espagnoles en 2019. Soit un peu plus par rapport à l’année 2018, où le nombre de migrants clandestins s’élevait à 261. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes