AccueilFootCAN 2025 : le Maroc tente de saboter le dossier de l'Algérie...

CAN 2025 : le Maroc tente de saboter le dossier de l’Algérie ?

Foot – Alors que l’Algérie a déposé son dossier pour organiser la CAN 2025, le Maroc tenterait lui saboter son dossier ? On vous donne plus de détails à ce propos dans la suite de cet article du 21 décembre 2022.

L’Algérie souhaite organiser la CAN 2025 et vient récemment de déposer son dossier de candidature auprès de la CAF, mais c’était sans compter les plans du Maroc. Ce pays maghrébin qui envisage peut-être de mettre des bâtons dans les roues à l’Algérie. Ne ratez pas la suite de ce numéro pour en savoir plus.

Pour remettre les choses dans leur contexte, il faut savoir que l’Algérie fonde beaucoup d’espoirs sur cette candidature. Le porte-parole de la Fédération algérienne de football (FAF) a, d’ailleurs, indiqué attendre avec impatience la décision de la CAF. Cependant, un élément tend à indiquer que l’Algérie n’obtiendra pas le droit d’organiser cette compétition…

Et pour cause, certains pourraient dire qu’il s’agit d’un simple concours de circonstances. Mais, connaissant nos voisins marocains, et les rivalités existantes entre les deux pays, il serait plus plausible que la date dévoilée pour l’annonce du pays organisateur ne soit pas une coïncidence. Il s’agit de ce que rapporte le site d’information Dia Algérie.

Le Maroc tente de mettre des bâtons dans les roues à l’Algérie

En effet, il est prévu que la décision concernant le prochain pays organisateur de la CAN soit rendue le 10 février prochain. Mais cette date fixée par la CAF coïncide avec la finale du Championnat du monde des clubs champions. Cette finale qui est prévue au Maroc le lendemain, c’est-à-dire le 11 février. Le rapprochement de ces deux événements laisse donc à penser que la CAF aurait déjà pris sa décision.

Il faut savoir, en effet, que tous les représentants de la FIFA et de la CAF seront présents au Maroc pour l’annonce du verdict. Et sachant que le Maroc est le principal concurrent de l’Algérie, ça sera pour les Marocains l’occasion inespérée. Celle pour faire pencher la balance de leur côté. Dans tous les cas, nous seront fixés au mois de février prochain.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici