Bawabet El Hadj DZ : début de l’opération d’hébergement via la plateforme électronique

Algérie – L’Office national du Hadj et de la Omra (ONHO) a annoncé le lancement de l’opération d’hébergement électronique via la plateforme Bawabet El Hadj DZ. Dzair Daily relate pour vous tous les détails dans la suite de son édition du lundi 13 juin 2022.

En effet, les Algériens désirant accomplir le cinquième pilier de l’Islam, pourront désormais passer à une autre étape. Au fait, l’Office national du Hadj et de la Omra (ONHO) a annoncé, ce dimanche 12 juin, la nouvelle. Il s’agit du lancement de l’opération d’hébergement électronique. Celle-ci concerne les réservations de chambres d’hôtels pour les pèlerins algériens au Royaume d’Arabie saoudite. Cela, via la plateforme Bawabet El Hadj DZ.

Dans le détail, dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle l’ONHO a indiqué les détails de cette opération. Ainsi, il a été porté à la connaissance de l’ensemble des pèlerins que le processus d’hébergement a été lancé. Une étape dans cette avancée technologique que vise le gouvernement algérien.

Effectivement, les Houdjadj pourront, à compter de ce lundi 13 juin, réserver leurs chambres d’hôtels. Par le biais du même texte, l’ONHO a précisé que les démarches du Hadj pourront s’opérer via la plateforme numérique mise à disposition. Il faudra ainsi accomplir les procédures nécessaires via le portail électronique de Bawabat El Hadj, que nous allons vous mettre juste ici.

Hadj 2022 : les exigences sanitaires imposées à l’ensemble des pèlerins algériens

Effectivement, le rythme du Hadj reprend pour la saison de cette année 2022. Cela après deux (2) ans de suspension en raison de la pandémie du coronavirus. Ainsi, les futurs pèlerins souhaitant accomplir les rites du Hadj doivent se plier aux règles. Celles imposées par le Royaume de l’Arabie saoudite.

À cet effet, l’Office national du Hadj et de la Omra a porté à la connaissance de l’ensemble des Hadjis qu’un test négatif de dépistage de la Covid-19 est indispensable. Ainsi, suite aux exigences sanitaires des autorités du Royaume, tous les pèlerins devront présenter un test datant d’au moins 72 heures. Cela, avant leur embarquement en direction de la Mecque.

Par ailleurs, l’ONHO a précisé que les Algériens pourront se diriger vers l’un des laboratoires agréés par le ministère de la Santé. Le même communiqué a indiqué que la liste des centres pourra être consultée sur le site Internet de l’organisme. Pour ce qui est des mesures restrictives, les pèlerins devront donc garder leur masque de protection dans tous les lieux. Qu’ils soient ouverts ou fermés.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes