Internet en Algérie est la « priorité des priorités » de Tebboune, selon le ministre de la Justice

Algérie – Le ministre de la Justice, Abderrachid Tebbi, a assuré que l’Internet en Algérie est la priorité des priorités du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Dzair Daily vous en dit davantage dans la suite de cet article du mardi 7 juin 2022.

En effet, et selon les dires du ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Abderrachid Tebbi, Internet est l’une des priorités du président Abdelmadjid Tebboune en Algérie. Ce dernier a donné des directives pour assurer rapidement la transition numérique. Et ce, dans tous les secteurs. Les travaux opérés ont d’ailleurs permis une avancée significative dans ce processus de transition. Comme le rapporte la chaîne de télévision Ennahar Tv.

Il faut savoir que l’Algérie travaille actuellement à développer ses technologies de l’information et de la communication. Cela, afin d’offrir aux citoyens des services visant à leur faciliter la vie. Cela se fait dans un premier temps par l’élargissement de la population abonnée aux services Internet. D’ailleurs, il sied de noter que le nombre d’abonnés aux services Internet fixe et mobile ne cesse de grimper.

Transition numérique en Algérie : les directives du président

Par ailleurs, le président de la République a fait de la transition numérique l’une des priorités de son programme. Sachant que ce secteur revêt une importance capitale dans la relance économique du pays.

En outre, les plateformes de commerce électronique et les documents biométriques font désormais partie intégrante du paysage économique en Algérie. Et les services publics ont gagné en rapidité et en efficacité depuis la décentralisation des modes de gestion.

Ainsi, la révolution numérique permettra un développement et une multiplication des services à la personne. Cependant, et pour réussir cette transition, il est impératif de former des cadres spécialisés dans l’utilisation des systèmes et outils numériques.

D’autant plus qu’ils pourront par la suite développer les mécanismes adéquats et les plateformes numériques. Ils développeront aussi des applications, logiciels et équipements qui garantiront la sécurité informationnelle.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes