Banque d’Algérie : du nouveau pour les comptes en devises

Algérie – La Banque centrale d’Algérie a adressé un communiqué à l’intention des établissements financiers, portant sur le fonctionnement des comptes devises commerçants et professionnels non commerçants. Apprenez plus, ce mardi 19 octobre 2021.

Effectivement, la Banque centrale vient d’adresser une nouvelle note à l’ensemble des établissements du secteur bancaire. Le document émis par la Banque d’Algérie concerne la gestion des comptes en devises des acteurs économiques. Ainsi que les transactions courantes avec l’étranger. En effet, l’instruction a pour objet de rappeler les modalités de fonctionnement des comptes devises des exportateurs du dispositif numéro 06-21 du 29 juin 2021.

Il s’agit de toute manière de ce que rapporte le média francophone TSA Algérie. Dans le détail, la Banque centrale a tenu à rappeler que les opérateurs titulaires d’un espace financier en devises doivent utiliser en priorité leurs avoirs disponibles au crédit de ces comptes. Cela pour effectuer les transactions en monnaie étrangère. C’est ce que mentionne le média susvisé dans son édition de ce lundi.

Autrement dit, les exportateurs ne pourront avoir recours à une couverture en dinars convertibles, qu’après l’épuisement de tous  les avoirs disponibles dans les espaces financiers des commerçants. Si ces derniers ne possèdent pas les fonds suffisants, l’établissement financier leur fournit, en effet, des devises contre les dinars. Cela, à concurrence de leurs besoins de règlement.

Banque d’Algérie : les personnes ayant le droit de créer ce type de compte

C’est ce qui ressort du document daté du 12 octobre 2021. Et signé par le gouverneur des changes à la BA, Louai Zidi. En outre, le communiqué a rappelé aux banques que toute personne physique ou morale résidente, exerçant une activité économique a le droit d’ouvrir un ou plusieurs comptes bancaires. Le document de la BA stipule, d’autre part, que les acteurs ont le droit de déposer la totalité des recettes d’exportations, hors hydrocarbures et produits miniers.

Pour mémoire, la Banque d’Algérie a opté pour la simplification du processus de l’ouverture des espaces financiers des monnaies étrangères. Cela dans l’optique de renforcer l’inclusion financière. Il convient de signaler que le compte devise commerçant concerne uniquement les opérations strictement liées à l’activité professionnelle du titulaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes