BAC 2021 en Algérie : le calcul de la moyenne pondérée choque les bacheliers

Algérie – Adoption d’un nouveau système d’orientation basé sur le calcul d’une moyenne pondérée, sous-tendant la moyenne du BAC 2021 et les notes des deux matières dites essentielles obtenues lors de cet examen. Dzair Daily vous en parle, ce 01 août.

Avec une moyenne d’admission exceptionnellement retenue pour cette année autour de 9,5/20, le taux de réussite national à l’examen du baccalauréat a atteint les 61,17 % contre 55,30 % en 2020. La phase de préinscription des bacheliers 2021 a débuté mardi 27 juillet sur la plateforme Orientation.esi.dz. Le BAC 2021 en Algérie voit alors l’introduction du calcul de la moyenne pondérée.

Nombreux sont les nouveaux lauréats à avoir manifesté leur mécontentement. C’est par rapport au nouveau système d’orientation après la découverte de ce dernier. En effet, cette année les moyennes d’admission ont été revues. Elles sont désormais basées sur un calcul qui tient compte de plus de paramètres. Ils viennent en plus de celui de la moyenne générale obtenue.

Les filières scientifiques et mathématiques sont les premières à être affectées. Plusieurs bacheliers seront privés d’accès aux spécialités qui requièrent des moyennes assez élevées. Par exemple, les spécialités médicales. Et les écoles supérieures. Et ce, à cause de la baisse de leur moyenne avec ce nouveau calcul.

Face aux rêves qui s’envolent, la déception s’installe !

L’accès aux spécialités médicales semble s’éloigner à petits pas pour ces bacheliers. Ils l’avaient pourtant comme objectif de départ. Avec des moyennes de 16,17 qui rechutent à 14 avec le nouveau calcul, la joie de la réussite a été de très courte durée pour ces futurs étudiants.

Le directeur général des enseignements et de la formation supérieure, Boualem Saïdani, a révélé, ce mardi 27 juillet 2021 sur les ondes de la Radio nationale Chaîne 1, que les moyennes d’admission seront calculées comme suit : moyenne du Bac x 2 + notes de deux matières essentielles / 3.

Face au désarroi de leurs enfants, l’association des parents d’élèves a fait appel au ministère de l’Enseignement supérieur pour éviter l’orientation par moyenne pondérée. Et ce, en expliquant les incohérences du nouveau système, le considérant par ailleurs non étudié et improvisé.

Saïdani a par ailleurs ajouté que le ministère de l’Enseignement supérieur a adopté le système d’inscription à distance en raison de la situation sanitaire qui l’exige. Les résultats du traitement des fiches de vœux seront annoncés le 8 août, tandis que les inscriptions universitaires officielles débuteront le 4 septembre, et la reprise officielle des cours est prévue pour le 18 septembre, ajoute la même source.

Plus loin, le responsable susmentionné a indiqué autre chose. Il a expliqué que le ministère a réservé une semaine aux inscriptions exceptionnelles. Ce sera du 11 au 18 septembre. Le but consistera à donner une seconde chance aux retardataires.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes