AccueilActualitéAlgérieUn autre enfant décède dans une piscine en Algérie : des têtes...

Un autre enfant décède dans une piscine en Algérie : des têtes tombent

Algérie – Un autre enfant décède dans une piscine située dans la wilaya de Bouira. On vous dévoile plus de détails dans ce nouveau numéro de Dzair Daily. Alors, ne bougez pas !

En effet, samedi dernier, un enfant décède dans une piscine assez fréquentée en Algérie alors qu’il n’a pas dépassé dix (10) ans. Sachant qu’il ne s’agit pas là du premier incident de ce genre qui arrive cet été. Pour rappel, une petite fille qui répond au nom de Maryem a perdu la vie, le 31 juillet dernier. Et ce, en se noyant dans la piscine de l’hôtel « The best Titanic » à Tizi Ouzou. 

Une affaire qui a fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux et qui a mené à la fermeture dudit hôtel. Pour revenir au sujet principal maintenant, la nouvelle victime est un petit garçon qui se nomme Alem Gholam. Celui-ci est âgé d’à peine sept (07) ans et est décédé dans la piscine de M’chedallah à Bouira.

Et ce, pendant son évacuation à l’hôpital le plus proche. Hélas, vous l’aurez compris, le petit ange n’a pas pu tenir et a fermé les yeux pour toujours, laissant sa famille peinée et chagrinée par sa perte. C’est ce dont nous informe le quotidien El Watan dans son édition d’hier. 

Mort d’Alem : les sanctions du ministère de la Jeunesse et des sports (MJS)

Il est évident qu’après une tragédie pareille, les autorités concernées ne sont pas restées de marbre sans intervenir. Effectivement, le lendemain du drame, le ministère de la Jeunesse et des sports (MJS) s’est manifesté. Il a décidé des sanctions qu’il fallait mettre en place après ce décès. 

Dans le détail, le directeur de la piscine semi-olympique de M’chedallah et le directeur de l’office du parc omnisports de la wilaya de Bouira (OPOW) ont été tous deux (02) licenciés. Et ce, par ordre de l’inspecteur général du MJS qui n’est autre que Djaffar Reggane. Ce n’est pas tout ! 

L’envoyé du ministre de la Jeunesse et des sports a également ordonné de suspendre toutes les activités sportives pratiquées au niveau des piscines de la wilaya. Une mesure de sécurité provisoire en attendant les résultats de l’enquête concernant cette affaire. C’est ce qu’on a appris de la même source. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes