AccueilSociété et CultureInterdiction du burkini dans des piscines et parcs aquatiques algériens : des...

Interdiction du burkini dans des piscines et parcs aquatiques algériens : des femmes voilées s’insurgent

Société – L’interdiction du burkini pour les femmes voilées dans les piscines et parcs aquatiques algériens suscite une polémique dans notre pays. Dzair Daily vous en dit davantage dans l’édition de ce dimanche, 7 août 2022.

Certaines piscines et parcs aquatiques algériens interdisent le burkini pour les femmes voilées. En effet, des dizaines, voire des centaines d’entre elles sont privées de leurs droits à la baignade dans les hôtels et complexes touristiques. Ces derniers leur ont interdit d’entrer, sauf sous conditions, que ces femmes ne peuvent s’y soumettre. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk

Effectivement, cette loi met en colère plusieurs femmes voilées. Dont la jeune Asmahan qui raconte sa propre expérience. Cette dernière déclare que les responsables lui ont interdit de rentrer à la piscine à cause de son célibat. D’ailleurs la réceptionniste lui a clairement fait savoir qu’elle doit être mariée ou mère pour pouvoir accéder à l’établissement. Asmahan a donc eu le choix entre enlever son burkini ou quitter les lieux.

Comment est-ce possible qu’un pays musulman comme l’Algérie rencontre des problèmes pareils ? Les autorités doivent intervenir pour mettre un terme à ces comportements, souligne Asmahan. Il convient de noter que ces pratiques ne se limitent pas seulement aux piscines de la capitale. Elles se propagent dans la plupart des wilayas. La question qui se pose, pourquoi cette interdiction ?

Interdiction du burkini en Algérie : voici les explications des responsables

Selon le responsable du « Green Club », le tissu de mauvaise qualité est capable de transférer des microbes dans la piscine. C’est pourquoi la direction de la piscine a fixé des conditions strictes pour permettre la baignade dans l’ordre. Et ce, en s’assurant que le tissu du burkini correspond aux spécifications internationales. 

Soit un produit d’une entreprise de vêtements de sport bien connue. En outre, ce même interlocuteur précise que son club respecte la femme voilée. Cette dernière, a-t-il ajouté, a le droit de profiter comme toutes les autres femmes dans les piscines et les hôtels privés. De son côté, l’expert de la santé publique, le docteur Kouache M’hamed, intervient dans l’explication de certaines déclarations. 

L’interdiction du burkini est, en grande partie, due à la mauvaise qualité du tissu. Selon lui, ce sont des explications peu convaincantes visant à attirer l’attention d’une certaine catégorie. Plus encore, la présence de détecteurs électroniques et de scanners avant d’entrer, dit-il, empêche le passage de toute substance toxique qui polluerait la piscine.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes